édition du 28 janvier 2020

Nouvellesnb.ca 28 janvier 2020 – Nouvelles NB

View in browser
 

Votre journal NUMÉRIQUE du mardi 28 janvier 2020
Édition # 840 / 3e année

Éphémérides du NB
Vous souvenez-vous…?

Le 28 janvier en 2000, il y a 20 ans, le conseil municipal de Rogersville signait une entente de production de l’Écho de Rogersville avec CÉDICI.

PRÉVISIONS DE LA MÉTÉO
Demain au NB :

-10°C 30% Possibilité d’averses de neige

Ce soir et cette nuit
Dégagement. Vents du nord de 20 km/h devenant légers vers minuit. Minimum moins 10°C sauf moins 15°C en terrains bas. Refroidissement éolien moins 14°C ce soir.

Détails par région à la fin du journal.

656 clients sans électricité
Pannes d’électricité
au sud du NB
Dans la Péninsule acadienne, 64 clients étaient sans électricité, en après-midi, alors que près de 600 autres clients étaient sans électricité dans la région de York-Sunbury Central.

À Central Blissville, Fredericton Junction, Hoyt, South Oromocto Lake, Wirral il y avait 533 clients sans électricité alors qu’à Central Blissville, Fredericton Junction, Hoyt, South Oromocto Lake, Wirral ils étaient 55 clients sans électricité. Dans tous les cas il est prévu que les clients retrouveront l’électricité d’ici 20h à 21h ce soir.

Un homme fait preuve
de beaucoup de civisme

Un cas de coronavirus au Canada ?

La Colombie-Britannique pourrait être le théâtre d’un présumé cas de coronavirus nouveau dans la saga de cette maladie. Un homme qui fait régulièrement des aller-retour entre le Canada et la Chine revient d’un voyage d’affaires.

Se sentant lui-même affecté, il s’est lui-même isolé dans sa maison. Sa famille ayant fait la preuve qu’elle n’était pas affectée par le virus. Les soins de santé sont prodigués à l’homme qui semble se rétablir. C’est dans 48 heures qu’il sera possible de savoir précisément s’il est affecté du coronavirus.

Le CCNB de Bathurst accueillait deux ministres aujourd’hui
Le ministre était accompagné par le vice-premier ministre, l’honorable Robert Gauvin, ainsi que par trois hauts fonctionnaires de EPFT. « Je suis très fier de réaliser l’ampleur de l’impact de CCNB-INNOV dans le développement socioéconomique de notre province », a pour sa part indiqué le ministre Gauvin.

« Nous devons moderniser et diversifier l’économie du Nouveau-Brunswick et le CCNB fait un beau travail en ce sens. J’aime ce que je vois ici. Vous avez démontré beaucoup de leadership au cours des dernières années! » Le ministre de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, l’honorable Trevor Holder, s’est ainsi exprimé à la fin de sa visite des installations de CCNB-INNOV au CCNB – Campus de Bathurst.

Guidés par le PDG du CCNB, Pierre Zundel, et Sylvain Poirier, directeur général du réseau CCNB-INNOV, et son équipe, les deux ministres ont eu la chance de découvrir l’impact du réseau sur les petites et moyennes entreprises du Nouveau-Brunswick.

CCNB-INNOV est un outil de développement socioéconomique pour la province en matière d’appui aux PME en recherche appliquée, en aide technologique, en formation, et en diffusion d’information. L’expertise offerte par CCNB-INNOV permet aux entreprises du Nouveau-Brunswick de se démarquer sur la scène provinciale, nationale, voire internationale. Le réseau est complémentaire au volet formation actuellement offert au CCNB aux étudiants par les enseignants.

Assis, de gauche à droite : Johnny Jones, Entreprises Shippagan; Guy Paillard, COFNO; et Pierre Friolet, ThermalWood Canada.

Debout, même ordre : Honorable Robert Gauvin; Honorable Trevor Holder; Pierre Zundel, PDG du CCNB; et Sylvain Poirier, DG CCNB-INNOV.

Devant : Marinella Habiba Kone – vice-président sociale (Technologie minière et exploitation); Nathalie Doucet – secrétaire (Administration des affaires, administration); Cheick Konaté – vice-président interne – rue du Collège (Intelligence informatique, Big data); Benjamin Olarinde Oluwafeme – vice-président finances (Administration des affaires, comptabilité).

Derrière : Amang Dang Fabrice – président (Génie électronique); William Stéphane Sadjue – vice-président interne – promenade Youghall (Génie mécanique); Honorable Robert Gauvin; Honorable Trevor Holder; Pierre Zundel, PDG du CCNB; et Paolo Fongemie, directeur du Campus de Bathurst.

Faits saillants CCNB-INNOV

Trois centres d’expertise
1- Bathurst (Fabrication de pointe)
2- Caraquet (Matériaux de pointe)
3- Grand-Sault (Agriculture-Breuvages-Bioprocédés-Environnement).

28 employés, dont 8 immigrants de 6 différents pays (Brésil, Chine, France, Inde, Maroc, Tunisie), permettant de servir les entreprises dans 8 différentes langues.

Classé à huit reprises dans le TOP 50 (dont à six reprises dans le TOP 25) de la centaine de collèges canadiens actifs en recherche appliquée, au cours des huit dernières années. Ce classement annuel, effectué par la firme RE$EARCH Infosource Inc., s’appuie sur les revenus générés en recherche appliquée par chacun de ces collèges.

Au fil des ans, CCNB-INNOV a travaillé avec plusieurs entreprises de la province, dont R.P. Pro-fibre Ltée de Caraquet, Services Hall de Saint-Isidore, La Maison Beausoleil de Néguac, et l’Érablière Denis Côté Inc. de Saint-Quentin.

Un nouveau DG
pour les Fondations des hôpitaux
d’Acadie-Bathurst
René Legacy a été nommé directeur général des fondations des hôpitaux de la zone Acadie-Bathurst.

Le natif de Bathurst devra notamment s’assurer que les fondations poursuivent leur travail de façon efficace, en plus de s’adapter aux nouvelles réalités et aux défis auxquels les organismes de charité peuvent être confrontés.

M. Legacy est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires et possède plus de 25 ans d’expérience dans le monde des finances. Il a occupé des postes clés en développement des affaires, en marketing, en communication et en développement de stratégies.

Il siège également au sein de plusieurs conseils d’administration, dont celui de l’Aéroport régional de Bathurst. Jusqu’à tout récemment, il agissait comme président de la campagne majeure de financement de la Fondation de l’Hôpital régional Chaleur de Bathurst.
(Serge Dionne CKLE)

L’Extra-Mural
un modèle envié

On voit passer sur la route ces petites voitures bleues avec le logo bleu et orange de l’Extra-Mural du NB. On est habitué à les voir circuler. Ce service de santé à domicile est pourtant bien envié hors du NB. Nous sommes chanceux d’avoir accès à ce type de service à domicile. Les services du Programme extra-mural (PEM) sont financés par le gouvernement du NB et fournis par les régies régionales de la santé.

Tous les résidents du NB ayant une carte d’assurance-maladie du NB valide sont admissibles aux services du PEM à condition que leurs besoins en matière de soins de santé puissent être satisfaits de façon sécuritaire à domicile.

Le PEM a pour mandat de fournir une solution de rechange à l’admission à l’hôpital, de faciliter un congé rapide de l’hôpital et de fournir une solution de rechange à l’admission en établissement de soins de longue durée ou permettre de repousser celle-ci.

Les services de soins de santé à domicile comprennent les soins actifs et palliatifs, les soins d’entretien et de soutien ainsi que la coordination des services de soutien.

Plusieurs professionnels sont impliqués dans le PEM
D’abord il y a votre médecin ou votre infirmière praticienne, puis les infirmières immatriculées (services offerts 24 h sur 24, 7 jours par semaine), les infirmières auxiliaires autorisées. Mais aussi les diététistes, thérapeutes respiratoires, ergothérapeutes, physiothérapeutes, orthophonistes, les assistants en réhabilitation et les travailleurs sociaux.
Dans la Péninsule acadienne, trois groupes proposent les services de l’Extra-Mural. À Caraquet, Nadine Chiasson participe depuis longtemps à l’équipe de réhabilitation avec physiothérapeute et infirmières.

En moyenne, elle visite 6 personnes par jours, et plus parfois. Une quarantaine de soins donnés à domicile par semaine, autant de clients qui n’engorgeront pas les cliniques à l’hôpital. Son territoire est grand, de Pokeshaw à Val Doucet, jusqu’à Pokesudie, St-Simon etc. C’est souvent un travail d’équipe multidisciplinaire qui donne de bons résultats pour le patient qui n’a pas la capacité de se déplacer pour aller à l’hôpital.

L’équipe du PEM collabore avec le patient et sa famille afin de les mettre en liaison avec les ressources communautaires qui leur sont nécessaires pour continuer à vivre à domicile, comme de l’équipement d’assistance (p. ex. : fauteuil roulant, banc pour le bain, etc.).

Ce soir, à Edmundston
Consultations
du Parti Vert
sur l’avenir
de l’agriculture

Le Parti vert mène actuellement une série de consultations publiques dans le cadre de sa tournée provinciale «Semer l’avenir agricole du Nouveau-Brunswick.

Cette tournée, qui sera dirigée par le député de Kent-Nord et porte-parole du Parti vert en matière d’agriculture, Kevin Arseneau, effectuera un arrêt à Edmundston mardi soir à 19 h au resto-bar Le Deck.

Selon le député Arseneau, l’agriculture est un secteur avec beaucoup de potentiel, mais qui fait actuellement face à de nombreux défis. Il a rappelé que l’âge moyen d’un agriculteur du Nouveau-Brunswick est de 56 ans, ce qui n’est pas étranger à la perte d’environ 35 % des fermes dans la province au cours des 50 dernières années.

Il a fait remarquer que dans la province, le nombre d’agriculteurs diminue et la taille des fermes augmente. Selon lui, le seul groupe d’âge des agriculteurs qui connaît une croissance est celui des moins de 35 ans, et il ne croît pas assez rapidement pour remplacer ceux qui prennent leur retraite.

Les commentaires entendus lors de cette tournée provinciale seront retransmis au Parti vert dans l’élaboration d’une législation à venir.
(Gilles Duval CFAI-FM)

D’autres accusations contre un employé
de la GRC

La section des Enquêtes internationales et de nature délicate de la GRC a déposé trois accusations additionnelles de communication de renseignements opérationnels spéciaux, en vertu de l’article 14 (1) de la Loi sur la protection de l’information, à l’endroit de l’employé de la GRC Cameron Ortis.

C’est le 12 septembre 2019 qu’Ortis avait été accusé pour la première fois en vertu de dispositions au Code criminel et à la Loi sur la protection de l’information. Sa prochaine date de comparution est prévue pour aujourd’hui, le 28 janvier 2020, à Ottawa.

Puisque l’enquête criminelle se poursuit et que la cause est présentement devant le tribunal, la GRC ne fera aucune autre déclaration publique sur le sujet.

REDIFFUSION
Arrêtez de sucrer
vos aliments !

Après les Fêtes, au NB, on prend habituellement des résolutions. La diminution du sucre en est une.

Arrêter le sucre est comme arrêter de fumer ou de prendre de la drogue, il pourrait y avoir une période de sevrage.

C’est le sucre ajouté qui est un problème aujourd’hui et non celui qui est à l’état naturel comme dans les fruits par exemple. Une étude réalisée sur des rats, par le neurobiologiste et directeur de recherche au CNRS, Serge Ahmed et des collègues a démontré en 2007 que 90% des rats préféraient l’eau sucrée… à la cocaïne!

Perte de poids, regain d’énergie et meilleur sommeil sont tous des effets reliés à l’arrêt de la consommation de sucre. Il y a même des personnes qui affirment qu’ils ont une meilleure peau depuis qu’elles ne consomment plus de sucre.

Selon les experts, le sucre affecte les dents, les reins, l’intestin, le cœur et le cerveau notamment et ce ne sont que quelques-uns des organes affectés chez l’être humain. En 2017, 8,5% de la population mondiale souffrait de diabète.

Initiative de la police d’Edmundston
Programme
de prévention
des morsures
La Force policière d’Edmundston a lancé mardi matin son programme et sécurité et de prévention des morsures de chiens destiné aux enfants et aînés.

Le programme consiste en des séances de formation auprès des élèves de 3e année du territoire ainsi qu’un cahier d’activités éducatives créé par la Force policière en collaboration avec les Chevaliers de Colomb Conseil 1932 d’Edmundston.

Le cahier présente le langage du chien et précise aux enfants la façon de les aborder et les comportements à adopter en leur présence.

Les statistiques démontrent que les enfants sont les plus aptes à être victimes d’une morsure de chien. Dans la photo, le policier communautaire Pierre Schelling et la chienne Lexxa. Plus de détails à nos nouvelles.
(Gilles Duval CFAI-FM)

Léo-Paul Pinet
Le directeur du CBPA poursuivra son travail encore une année
Chaque année, en fin d’année, le directeur du Centre de bénévolat de la Péninsule acadienne, Léo-Paul Pinet, informe les membres du conseil d’administration de son intention de poursuivre dans son rôle. Encore cette année, Léo-Paul Pinet avisait ses patrons qu’il avait la santé pour continuer et leur promettait tout son énergie dans ses dossiers en cours.

Le DG du CBPA disait : «2020 va à son tour présenter son lot de défis, que ce soit dans notre capacité à maintenir les programmes existants ou encore en mettant en place tous les éléments nécessaires à la réussite d’un nouveau programme ou service.

Dans un cadre socioéconomique difficile et en étant à l’écoute des messages des décideurs gouvernementaux qui laissent présager des coupures dans le soutien financier de certains programmes par l’appareil gouvernemental, nous devrons être vigilants, novateurs et créatifs. Et je suis persuadé qu’ensemble, nous pourrons encore une fois assurer une qualité de services qui répondra aux attentes des gens.»

Linda Lanteigne et Tony Murray honorés pour leur discret soutien à la Fondation des Petits cœurs.
Les gens du Centre de bénévolat de la Péninsule acadienne rendaient hommage à la Fondation des Petits coeurs, sous l’axe Action milieu, pour la participation et l’engagement de ses fondateurs, Linda Lanteigne et Tony Murray la plaque souvenir était présentée par Lévonie Savoie, vice-président du CA du CBPA.

Depuis plus de 20 ans, ils soutiennent avec générosité et discrétion le fonds de dépannage de Services à la Famille de la Péninsule.

Les pigeons
se cherchent un abri
à Bas-Caraquet
La disparition du clocher et de l’église à Bas-Caraquet causait bien des tourments dans la population qui perdait son lieu de culte par cet incendie du mois de juin 2017.

D’autres habitants de Bas-Caraquet perdaient beaucoup dans cet incendie. Les pigeons qui logeaient depuis des décennies dans le clocher de l’église se retrouvaient sans toit sur la tête. En été, ils pouvaient se débrouiller mais depuis, chaque hiver ce sont les maisons et commerces autour du site de l’église qui reçoivent la visite des pigeons. Ils cherchent de la chaleur, un abri du vent, de la neige et de la pluie. En plus, ils font leurs besoins partout autour des édifices…

Des exterminateurs appelés pour apporter une solution sont arrivés avec des solutions plutôt élevées sans pourvoir garantir les résultats. Des propriétaires d’édifice de Bas-Caraquet ajoutaient des filets et des piques anti-pigeons pour éloigner ces volatiles et leurs fientes souvent porteurs de maladies.

Opération ciblant les véhicules hors route
Une arrestation et trois suspensions de permis pour ivresse au volant

Lors d’une récente opération d’application de la loi dans le Sud-Est du NB qui ciblait les véhicules hors route, une personne a été arrêtée pour conduite avec facultés affaiblies et le permis de conduire de trois autres personnes a été suspendu.

Le 24 janvier 2020, dans le cadre d’une opération visant à faire diminuer la conduite avec facultés affaiblies sur les sentiers publics, des membres du District du Sud-Est de la GRC et le Groupe d’application des lois sur les véhicules hors route du ministère de la Sécurité publique du NB ont intercepté environ 40 véhicules sur des sentiers dans les régions de Sackville et de Memramcook.

Un homme de 53 ans a été arrêté pour conduite avec facultés affaiblies; le permis de trois personnes a été suspendu, car elles avaient obtenu le résultat « warn » sur l’appareil de détection approuvé; et deux véhicules hors route ont été remorqués.

Plusieurs contraventions ont été remises pour des infractions comme le non-port d’un casque et la conduite d’un véhicule hors route sur une chaussée. Une enquête est en cours au sujet d’un conducteur de véhicule tout‑terrain qui a refusé de fournir un échantillon d’haleine et a fui la police.

« La conduite d’un véhicule hors route avec les facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue est toute aussi dangereuse et illégale que la conduite d’un type autre de véhicule à moteur avec les facultés affaiblies, déclare le sergent Paul Gagné du District du Sud-Est.

Chaque année, des personnes décèdent ou se blessent grièvement sur les sentiers à cause de la conduite avec facultés affaiblies ou de la vitesse.

Dans la plupart des cas, les incidents auraient pu être évités. »

Nouvelle station
de surveillance
de la qualité de l’air
à Miramichi

Une nouvelle station de surveillance de la qualité de l’air ambiant à Miramichi s’ajoute au réseau qui est déjà en place dans la province.

La station permanente de Miramichi surveillera continuellement les concentrations de polluants atmosphériques clés, comme l’ozone troposphérique, le dioxyde d’azote et les particules fines. Les données seront analysées et présentées chaque année dans le rapport annuel sur les résultats de la surveillance de la qualité de l’air du ministère.

Selon le rapport de la qualité de l’air de 2017 publié par le ministère en décembre, le Nouveau-Brunswick a atteint les normes canadiennes de qualité de l’air ambiant à tous les sites de surveillance.

La surveillance de la qualité de l’air dans la province relève d’un partenariat entre le ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux et Environnement et Changement climatique Canada, dans le cadre de l’accord national sur la surveillance de la pollution atmosphérique.

Le village de Minto fait une video

«Please dont speed»

La communauté de Minto souhaitant protéger ses citoyens et cherchant à sensibiliser les automobilistes contre les excès de vitesse produisait une courte video incitant à réduire la vitesse dans les rues du village.
Produit en anglais, les enfants et les adultes de la municipalité contribuaient en jouant leur rôle respectif. Les élèves du primaire, les pompiers, les grands du secondaires tous répétaient «please dont speed» rappelant que la vitesse tue au Canada.
Jusqu’à la reine du carnaval et une policière de la GRC contribuaient au message, tout comme tous les membres du conseil municipal autour du maire Erika Barnett rappelait de réduire la vitesse dans la municipalité.
Augmentation des tarifs 2020

On s’est habitué
aux nouveaux tarifs
de Codiac Transpo

Codiac Transpo augmentait ses tarifs le 1er janvier dernier. Sans aucune surprise les clients se sont bien habitués à accepter cette hausse de tarifs.

Codiac Transpo continue d’offrir un service gratuit en tout temps aux enfants de 5 ans et moins, aux titulaires d’une carte de l’Institut national canadien pour les aveugles (INCA) et à leurs accompagnateurs, ainsi que le service gratuit tous les mercredis aux personnes âgées de 65 ans et plus.

Codiac Transpo offre aussi des tarifs réduits sur les laissez-passer mensuels aux aînés et aux étudiants, de même que des tarifs réduits aux groupes de garderie.

Soumettez la candidature de votre ange des neiges à St-Jean
Si vous connaissez
un ange,
faites-le connaître!

Pour la deuxième année, la Ville de Saint Jean lance un appel de candidatures pour les Anges des neiges de Saint Jean.

Les Anges des neiges sont des citoyens de Saint Jean qui font plus que le nécessaire pour prêter main-forte aux autres tout au long de la saison hivernale. L’année dernière, la Ville a reçu 65 mises en candidatures pour des personnes qui ont pelleté l’entrée de cour de leurs voisins, ont nettoyé régulièrement leurs puisards et leurs bornes d’incendie, ou ont fait des efforts particuliers pour prendre soin des personnes âgées en les conduisant à des rendez-vous médicaux.

Si vous connaissez quelqu’un qui a fait plus que le nécessaire pour que les autres gardent le moral ou qui vous a prêté main-forte, a donné un coup de main à la municipalité, à un membre de sa famille ou à un voisin, on veut entendre parler d’elle ou de lui. Tous les candidats proposés recevront une lettre et une tuque de Saint Jean (jusqu’à épuisement des stocks) à titre de remerciement de la part de la personne qui a soumis la candidature ainsi que de la part de la Ville.

Comment proposer son ange?
Envoyez un courriel à [email protected] avec le nom complet et l’adresse postale de votre Ange des neiges de Saint John. Dans votre courriel, faites une brève description des efforts de votre Ange des neiges.

Les courriels de mise en candidature seront acceptés jusqu’au 14 février 2020. Les Anges de neige nommés antérieurement ne sont pas admissibles.

Une suite logique à la crise du Verglas
Un projet de livres pour enfants
Suite à la crise du verglas qui s’est abattue sur la Péninsule acadienne en 2017, l’équipe du Centre de Ressources Familiales de la Péninsule Acadienne (CRFPA) dirigée par Julie Landry-Godin, a voulu continuer d’apporter de l’aide aux familles du territoire en créant un projet financé en partie par le fonds CBPA – verglas 2017.

L’idée initiale était de créer un livre pour enfants avec pour thème le verglas, dans le but de leur faire voir ce phénomène naturel de façon moins dramatique et du même souffle, éduquer leurs parents sur les mesures à adopter en prévision de ce genre de situation qui risque fort de se reproduire. Ce livre représentait pour nous un outil d’éducation et de prévention qui pourrait durer dans le temps pour les familles actuelles et futures de notre région.

Nous avons poussé l’expérience un peu plus loin, en créant une série de quatre livres : le premier parle bien sûr du verglas, alors que les trois autres traitent respectivement des incendies résidentiels, des pannes de courant et des inondations. La série a été réalisée en collaboration avec le CBPA, divers experts en mesures d’urgence, ainsi qu’Amélie Robichaud, chargée de projet pour le CRFPA à l’étape de recherche et rédaction. Le graphisme a été réalisé par Aimie Design.
(source CBPA, janvier 2020)

REDIFFUSION
La popularité
des expériences internationales
grandit au CCNB

De plus en plus d’étudiants s’inscrivent au CCNB dans le but de vivre une expérience internationale et cette tendance populaire n’est pas à la veille de ralentir.

Depuis 2008, il y a près de 300 étudiants du CCNB qui ont fait des stages ou des séjours d’études dans plus de 20 pays. Un stage international est possible dans 80 des 87 programmes du CCNB.

Catherine Drapeau de Balmoral est une diplômée en Administration des affaires – marketing du CCNB qui a opté pour un stage de fin d’études dans une boulangerie en France en 2014.

Son aventure en sol européen a sans aucun doute inspiré son cheminement professionnel. Aujourd’hui, Catherine est propriétaire de Croissant délice, une entreprise située à Balmoral qui se spécialise dans les pâtisseries et les viennoiseries françaises!

Il n’est pas rare que des étudiants choisissent de vivre plusieurs expériences internationales.

C’est notamment le cas de Denis Gaudet qui a profité des ententes du CCNB pour effectuer un séjour d’études en Finlande, faire un stage au Sénégal et compléter un baccalauréat à la VIVES University College en Belgique.

Détenteur d’une maîtrise de la University of Prince Edward Island, le Dieppois effectuera bientôt un stage de six mois en Tanzanie avec une organisation non-gouvernementale canadienne. Il aura pour mission de trouver des solutions pour réduire la pauvreté et favoriser le développement économique dans la région.

Programme d’octrois aux arts communautaires

C’est le temps de faire ses demandes de subventions à St-Jean

La Ville de Saint Jean accepte présentement les demandes de subventions pour le Programme d’octrois aux arts communautaires.

La date limite de remise des formulaires est le 19 février 2020.

Ce programme a pour but d’offrir une aide à des organismes ou des groupes sans but lucratif, désireux d’offrir à la ville de Saint Jean des activités culturelles de qualité, peu importe le domaine des arts de création.
La formulaire de demande est disponible à
www.saintjohn.ca

Simon Gouache au NB en mai
avec son 2e spectacle
Avant d’arriver au NB, Simon Gouache aura fait le tour du Québec et son spectacle sera rendu à maturité. On aura le meilleur d’une tournée.

D’abord à Moncton, le vendredi 29 mai, puis le samedi 30 mai à Caraquet.

Simon Gouache est un passionné. Dédié à la scène depuis le début de sa carrière, rien n’est plus vibrant pour lui qu’une salle en délire. Doté d’une aisance unique sur scène, un sens comique aiguisé et un amour du métier qui ne cesse d’augmenter, Simon est un humoriste complet et authentique. Il avouera lui-même que la créativité est devenue une obsession, même si elle ne date pas d‘hier.

Diplômé de l’École nationale de l’humour, Simon commence sa carrière comme concepteur publicitaire. Pendant deux ans, il a su faire sa place dans l’une des plus grandes boites de publicité de Montréal. C’est à cette époque qu’il se découvre un talent de créateur et de communicateur. En 2011, l’appel de la scène est trop fort. Il quitte son poste pour réaliser son rêve.

Ses efforts portent fruit lorsqu’il est invité à faire la première partie du spectacle Les heures verticales de Louis-José Houde. S’en suit une expérience de près de trois ans, qui permet à Simon de charmer le public à la grandeur du Québec. Cette période est pour Simon le point tournant de sa carrière.

Entrevue à CFAI-FM

Projet de centre récréo-touristique
4-saisons

La création d’un centre récréo-touristique 4 saisons axé sur les activités familiales est sur la table à Edmundston.

À quelques mois de son départ comme maire de la Ville d’Edmundston, Cyrille Simard en a fait mention, hier midi, lors de son traditionnel discours sur l’état de la Cité devant les membres de la Chambre de commerce d’Edmundston.

Il a rappelé que ce nouveau projet est à l’étape de la planification. Déjà, des intervenants de Vélo-Edmundston et du Centre plein air Mont Farlagne ont démontré de l’intérêt pour cette initiative. Un comité de travail a été mis en place et s’affaire à la tâche.

Selon le maire Simard, il est possible de créer une synergie entre les installations plein air existantes pour offrir un tel produit à la population locale et aux visiteurs afin de permettre à la municipalité de se positionner dans un marché touristique en croissance.

https://soundcloud.com/gille…/info-1-centre-recreo-4-saisons

Selon le maire Simard, si elle se concrétise, cette initiative pourrait permettre à la Ville d’Edmundston de devenir la destination plein air par excellence en Atlantique, d’assurer l’utilisation des installations existantes et développer de nouvelles activités.

Le projet dans son ensemble sera présenté sous peu aux élus et à la population. Les démarches nécessaires pour sa concrétisation seront entamées par la suite dont celles pour obtenir de l’aide financière. Encore une fois, le maire Cyrille Simard:

https://soundcloud.com/gille…/info-1-centre-recreo-4-saisons
(Gilles Duval CFAI-FM)

Au tournoi de St-Quentin

Récolte
de 12 médailles
pour le club Kimo

Les représentants du club Kimo de Saint-Hilaire ont globalement récolté 12 médailles, soit huit d’or, trois d’argent et une de bronze, lors d’un championnat provincial de judo disputé en fin de semaine à Saint-Quentin.
La première photo nous laisse voir les médaillés à cette compétition soit à l’avant: Ashley Bonenfant (or, U14 -44kg), Sarah Dufour (bronze, U14 -44kg) et Claudia Lang (or, U12 -36 kg); à l’arrière: Nicolas Hébert (or, U12 -32 kg), Jérémy Albert (or, U14 -60 kg), Vanessa Caouette (or, U21 -63 kg/argent, catégorie Open U21), William Labrie (argent, U14 -60kg) et Pier-Luc Dufour (argent, U18 -40 kg) accompagnés de leur entraîneure, Josée Daigle.
Dans la deuxième photo, on reconnaît à l’avant: Vanessa Caouette (or, U21 -63 kg/argent catégorie open U21), Yzabelle Ouellette (or, U21 -57 kg/or catégorie Open U21); au centre: Sarah Dufour (bronze U14 -44kg), Ashley Bonenfant (or, U14 -44kg) et Claudia Lang (or, U12 -36 kg); à l’arrière: l’entraîneure Josée Daigle, Destiny Hayes (or, U18 -57kg), William Labrie (argent, U14 -60kg), Jérémy Albert (or, U14 -60 kg) et Pier-Luc Dufour (argent U18 -40kg).
(Gilles Duval CFAI-FM)
REDIFFUSION
Carnaval Plaisirs d’hiver 2020
à Lamèque
Le Carnaval Plaisirs d’hiver 2020, organisé par la Commision des loisirs de Lamèque, se tiendra au Centre Plein Air Régional Aca-Ski du 30 janvier au 2 février 2020.

Au programme
Jeudi 30 janvier
Journée des garderies
• Lecture d’une histoire
• Goûter

Sortie en raquettes

Spectacles d’ouverture
Avec chansonnier
Bouillon disponible en soirée

Vendredi 31 janvier
18 h 30 à 20 h 30 – Soirée de patinage
Avec lumières disco

18 h à 20 h 30 – Cabane à sucre (5 $/pers.)

Samedi 1er février
10 h – Tournoi de hockey bottines
(rondelle molle)
Inscription jusqu’au mercredi 29 janvier
Équipe de 8 maximum (120 $/équipe)
(16 ans et +)
Tommy Chiasson 888-1436

14 h à 16 h 40 – Promenade en traîneau
à chien (enfant 3+) 5 $

Rallye d’observation (adulte)
Organisé par le comité du Club de patinage
artistique Lamèque – 20 $/équipe (max. 4)
Inscription de 19 h à 22 h

Dimanche 2 février
9 h à 13 h – brunch de l’Aca-Ski
10 $/adulte – 5 $/enfant de 12 ans et moins

Rallye d’observation familial
Pour les enfants accompagnés d’un adulte
obligatoirement
Coût : 20 $/équipe de 4 maximum
Inscription de 13 h 30 à 16 h 30
Hockey féminin

Demain, le Bleu et Or visite les Panthers

Au hockey féminin de Sport universitaire de l’Atlantique, les Aigles Bleues de l’UM (7e position) se rendent à Charlottetown ce mercredi pour y affronter les Panthers de la University of Prince Edward Island (3e position).

Avec quatre parties à jouer, Moncton et Dalhousie (14 points) sont toujours dans la bataille pour la 6e et dernière position pour se qualifier pour les séries éliminatoires.

Toutes les joueuses sont disponibles pour cette dernière partie sur la route du calendrier régulier.

Point chaud au NB : -2,1 °C 28,2 °F Point Lepreau

Point froid au NB : -8,2 °C 17,2 °F Mechanic Settlement

Bas-Caraquet -10°C 30% Possibilité d’averses de neige
Bathurst -10°C 30% Possibilité d’averses de neige
Charlo -12°C Alternance de soleil et de nuages
Edmundston -12°C Alternance de soleil et de nuages

Fredericton -7°C Généralement ensoleillé
Miramichi -10°C 30% Possibilité d’averses de neige
Moncton -8°C 30% Possibilité d’averses de neige
St-Jean -5°C Généralement ensoleillé
Source Environnement Canada

À demain… pour encore
plus d’information
sur le Nouveau-Brunswick
 

Édition du dimanche

www.nouvellesnb.ca

Note: Tous les dimanches l’édition est bonifiée des Opportunités d’emploi publiées gratuitement. Si vous avez des infos ou des offres d’emploi à publier… n’hésitez pas C’EST GRATUIT:

Expédiez à [email protected]

LES ENTREPRISES PEUVENT
AFFICHER LES POSTES À COMBLER
GRATUITEMENT

Expédiez à [email protected]
avant 17h le samedi …
indiquez
-Nom de l’entreprise
-Postes à combler
-Où envoyer le CV
-Date limite pour postuler

AVIS AUX ENTREPRISES
Sans limitation de date

nous publierons votre message pendant 12 semaines consécutives
Si vous souhaitez répéter l’annonce, il faut réinscrire le poste après cette période de 12 semaines.

 

 
NOUVELLES NB AVANT TOUT
« Le fil de presse de nouvelles du NB »
directement dans votre courriel PRIVÉ
SANS PUBLICITÉ, sans application à installer.
Le Fil de presse de nouvelles du NB
est un média nouveau, différent et original.
Abonnez-vous à www.nouvellesnb.ca
C’est le moins cher et le plus écologique…

Voulez-vous jouer à Bathurst-Opoly?