édition du 3 février 2020

Nouvellesnb.ca 3 février 2020 – Nouvelles NB

View in browser
 

Votre journal NUMÉRIQUE du lundi 3 février 2020
Édition # 846 / 3e année

Éphémérides du NB
Vous souvenez-vous…?

Le 3 février en 2000, il y a 20 ans, les techniciens de Radio-Canada à Moncton et à Montréal acceptaient les offres patronales dans une proportion de 79,3 pour cent, mettant ainsi fin à une grève déclenchée à la fin de décembre 1999.

PRÉVISIONS DE LA MÉTÉO
Demain au NB jusqu’à
0°C Alternance de soleil et de nuages

Ce soir et cette nuit
Partiellement nuageux. Vents d’ouest de 30 km/h avec rafales à 50. Minimum moins 7. Refroidissement éolien moins 9°C ce soir et moins 14°C au cours de la nuit.

Détails par région à la fin du journal.

Dans NouvellesNB aujourd’hui

– On vous résume ça…

et bien d’autres choses.

On peut réserver
en ligne
les examens de conduite
Les personnes souhaitant passer l’examen écrit ou l’épreuve de conduite pour les nouveaux conducteurs, ou l’examen pour les scooters / mobylettes, ont maintenant la possibilité de prendre rendez-vous en ligne.

Le NB est la première province du Canada atlantique à offrir la réservation en ligne. Jusqu’à présent, tous les rendez-vous pour les examens de conduite se prenaient par l’entremise des TéléServices de Service Nouveau-Brunswick, ce qui générait un volume annuel de plus de 65 000 appels.

Près de 38 000 examens écrits et épreuves de conduite sont planifiés chaque année. Pour le moment, seuls trois examens peuvent se réserver en ligne, mais la possibilité de réserver d’autres types d’examens pourrait être envisagée à l’avenir.

Les élèves du secondaire représentent entre 60 et 70 pour cent des personnes qui passent l’examen écrit et l’épreuve de conduite.

Le prélancement de la nouvelle application de réservation en ligne l’automne dernier a donné des résultats positifs.

La période la plus occupée en matière de réservation pour l’examen écrit et l’épreuve de conduite se situe entre juillet et septembre. En 2019, 10 413 examens ont eu lieu au cours de cette période, 10 030 entre avril et juin, 9568 d’octobre à décembre et 7672 de janvier à mars.

Possibilité de grève
à Revenu Canada
Le syndicat des 27 500 employés de l’Agence du revenu du Canada votera d‘ici le 12 février s’il veut aller en grève générale à des moments opportuns pour chaque section de l’Alliance de la fonction publique du Canada.

Il faudra deux semaines pour que tous les syndiqués votent alors qu’il y a maintenant 4 ans qu’aucune augmentation de salaire n’a été octroyé aux employés. Les employés de Revenu Canada seront les premiers fonctionnaires à voter pour une éventuelle grève, mais après eux plus de 110 000 autres syndiqués pourraient les imiter.

À 74 ans, il meurt en prison
Décès d’un prisonnier à Dorchester
Le 28 janvier, William Curran, un détenu au Pénitencier de Dorchester, est décédé à la prison de causes naturelles apparentes à la suite d’une maladie.

Au moment de son décès, Curran, âgé de 74, ans purgeait depuis le 19 avril 2001 une peine d’emprisonnement à perpétuité pour meurtre au premier degré.

Les proches du détenu ont été informés de son décès.

Comme c’est toujours le cas lors du décès d’un détenu, le Service correctionnel du Canada (SCC) examinera les circonstances de l’incident. La politique du SCC exige que la police et le coroner soient avisés.

Saisie d’objets
au Pénitencier
de Dorchester

Le 17 janvier 2020, grâce à la vigilance du personnel, un colis contenant des objets interdits et des objets non autorisés a été saisi sur le périmètre de l’unité à sécurité minimale au Pénitencier de Dorchester.

Parmi les objets interdits et objets non autorisés saisis, on retrouve 1,6 grammes de « shatter » (un concentré de marijuana/cannabis) et 22 balles de tabac. Au total, la valeur en établissement des objets saisis est évaluée à 7 000 $.

Le Service correctionnel du Canada (SCC) dispose d’un certain nombre d’outils pour prévenir l’introduction de drogue dans ses établissements. Parmi ces outils, on retrouve des détecteurs ioniques et des chiens détecteurs de drogue pour la fouille des édifices, des biens personnels, des détenus et des visiteurs.

Le SCC a imposé une interdiction totale de fumer dans tous les établissements correctionnels fédéraux en 2008.

On peut dénoncer…

Le SCC a créé pour tous les établissements fédéraux une ligne téléphonique d’information qui lui permet d’obtenir des renseignements supplémentaires sur les activités relatives à la sécurité des établissements du SCC. Il peut s’agir d’activités liées à la consommation ou au trafic de drogue pouvant menacer la sécurité des visiteurs, des détenus ou des personnes qui travaillent dans les établissements du SCC.

Le recours à la ligne sans frais, le 1‑866‑780‑3784, permet d’assurer que les renseignements transmis sont protégés et de garder l’anonymat.

Propagez la nouvelle
Faites savoir à vos parents et amis que vous aimez NouvellesNB. Des nouvelles différentes. Disposées de façon originale. Les info des sports et des arts et de l’éducation sont aussi importantes que les premiers textes.

Merci de partager notre existence auprès de vos connaissances.

À 27¢ par jour, NouvellesNB est encore le meilleur ami des gens qui veulent en savoir plus sur le Nouveau-Brunswick. Dirigez-les vers www.nouvellesnb.ca

Valorès aide
les municipalités
et leurs citoyens
Comme le climat change et affecte nos vies, nous devons nous y adapter dès maintenant.

Pour ce faire, le Projet Adaptation Péninsule Acadienne est un projet régional à but non-lucratif coordonné par Valorès. Il aide les municipalités de la Péninsule Acadienne engagées dans le projet à développer des stratégies d’adaptation face aux changements climatiques, notamment par rapport à l’érosion des côtes et aux risques d’inondations présents et futurs dû à la montée du niveau de la mer.

Érosion et inondation
Dans l’exemple ci-dessus, voyez l’évolution de l’érosion de la côte à Pigeon Hill de 1944 à 2012.
9e Conférences sur la santé psychologique

Wow,
ça me fait du bien

Une journée gratuite avec un diner gratuit attend ceux qui participeront aux conférences sur la santé psychologique le samedi 29 février prochain entre 9h30 et 15h à la Salle J-Armand-Lavoie à Tracadie. Pour s’inscrire appeler 506-336-4932

Les conférenciers seront Daniel Blouin (sorties de zone) Annette Comeau et Lucie Robichaud (Le bonheur selon Annette et Lucie), Annie Laplante (s’organiser un état d’esprit positif).

Les Filles d’Isabelle
de Beresford
font encore
un don aux femmes
Les Filles d’Isabelle, Notre-Dame du Bon Conseil de Beresford, remettaient un chèque de 600 $ à la Maison de Passage de Bathurst. Ce montant est remis 2 fois par année.
( Nadine St-Pierre)
Un autre Festival
à 5 dans le nord

Le comité du Festival d’hiver du Restigouche Est invite tout le monde aux activités qui auront lieu dans les 5 communautés environnantes (Charlo, Dalhousie, Eel River/Dundee, Eel River Bar et Balmoral), du 27 février au 8 mars 2020.

Un pamphlet complet des activités sera envoyé par la poste des citoyens des municipalités concernées et publié sur leur page Facebook.

Huîtres et cocktail dînatoire

Blaine Higgs et
Robert Gauvin
seront à Inkerman

Le vendredi, 21 février, de 18 h à 20 h au Centre Communautaire Inkerman

Le PM Blaine Higgs et le député et vice-premier ministre Robert Gauvin seront présent pour manger des huîtres à un cocktail dîner au profit du Parti conservateur du NB. Les billets sont à 200 $ l’unité.

Deux nouveaux administrateurs
au CBPA
Depuis l’Assemblée générale annuelle du Centre de Bénévolat de la Péninsule Acadienne, deux nouveaux membres font partis du conseil d’administration. Gaétan Germain est le nouveau représentant pour la région Shippagan-Lamèque-Miscou, poste occupé précédemment par Angèla Gauvin de Lamèque.

Et puis, Fernand Doiron comble le poste laissé vacant par Yvon Godin, de la région de Caraquet.

Vol au Jean-Coutu de Campbellton
Qui est-elle?

Le Détachement de Campbellton de la GRC sollicite l’aide du public pour identifier une personne d’intérêt en lien avec un vol survenu à Campbellton.

Le 23 décembre 2019, la police a été informée qu’on avait volé plusieurs articles à la pharmacie Jean Coutu, située sur la rue Water.

Sur une photo tirée d’une caméra de surveillance, on voit une femme qui entre dans le commerce le 20 décembre 2019, vers 7 h 10. Elle mesure environ 173 cm (5 pi 8 po) et a les cheveux bruns, longs.

La police souhaite parler à cette femme. Si vous la reconnaissez, veuillez communiquer avec le Détachement de Campbellton au 506-789-6000. Pour conserver l’anonymat, vous pouvez aussi communiquer avec Échec au crime par téléphone au 1-800-222-8477 ou par Internet à www.crimenb.ca

 

REDIFFUSION
Réseau de Santé Vitalité
Réunions du conseil d’administration
Le Conseil d’administration se réunit au moins quatre fois par année et les réunions sont ouvertes au public.

Questions du public

Chaque séance publique du Conseil d’administration est suivie d’une période de dialogue avec le public d’une durée de 30 minutes. Posez une question par écrit aux membres du Conseil d’administration, soumettez votre question par courriel [email protected] dix jours ouvrables avant la date de la réunion.

Les prochaines réunions publiques
Le mardi 7 avril, à 13 h au Centre Hospitalier Restigouche à Campbellton et le mardi 23 juin, à 13 h au Best Western Plus à Bathurst, (salle Acadie-Tétagouche).

Robert MacFarlane
recherché en vertu
de plusieurs mandats

Un homme de 36 ans, de Bath, est recherché par la GRC en vertu de plusieurs mandats d’arrestations. La police espère que les membres du public pourront fournir des renseignements qui permettront de le retrouver.

Robert MacFarlane devait comparaître en cour provinciale à Woodstock, le 14 mai 2019, mais il ne s’est pas présenté en cour. C’est alors qu’un mandat d’arrestation a été lancé contre lui. La police a suivi plusieurs pistes, mais n’a toujours pas réussi à le retrouver.

Robert MacFarlane fait face à plusieurs accusations en lien avec des incidents survenus entre décembre 2018 et octobre 2019, dont les suivantes :

conduite dangereuse d’un véhicule à moteur conduite pendant la suspension du permis conduite durant une interdiction (deux chefs d’accusation) profération de menaces

Robert MacFarlane mesure 182 cm (6 pi) et pèse 70 kilos (154 livres). Il a les cheveux bruns et les yeux bleus. Il pourrait être au volant d’une Ford Focus vert pâle, de l’année 2008, immatriculée au Nouveau-Brunswick (NBN 458), ou bien d’une Ford Fusion blanche, de l’année 2010, immatriculée au Nouveau-Brunswick (GYN 955).

Quiconque a des renseignements sur l’endroit où il pourrait se trouver est prié de communiquer avec la GRC au 506-325-3015 ou, anonymement, avec Échec au crime (1-800-222-8477 ou www.crimenb.ca).

Introduction
par effraction
et vol de fils de cuivre
La GRC enquête sur une introduction par effraction survenue à Bath, où un bâtiment inoccupé a été endommagé, et des fils de cuivres y ont été volés.

Le 24 ou le 25 janvier, un ou des suspects se sont introduits par effraction dans l’ancien Northern Carleton Memorial Hospital, sur la rue de l’hôpital. De nombreux fils de cuivre ont été arrachés et volés, et le bâtiment a été très endommagé. L’incident a été signalé à la police le 25 janvier.

Quiconque a de l’information à cet égard est prié de communiquer avec la GRC au 506-325-3000 ou, anonymement, avec Échec au crime (1-800-222-8477 ou www.crimenb.ca). L’enquête se poursuit.

L’Association PCNB s’organise un activité de financement

Enchères et dîner chinois à Hampton

Le samedi, 22 février, l’association conservatrice de Hampton organise

au Hampton Seniors Resource Centre une réception et la visualisation des enchères à partir de 17h30 avec diner et enchères de 18h à 20h. Le billet est à 60 $.

REDIFFUSION
Nouvelle école
de Hanwell

Le gouvernement provincial, le district scolaire Anglophone West et la Communauté rurale de Hanwell ont dévoilé, aujourd’hui, les images illustrant la conception de la nouvelle école communautaire. Les travaux de construction devraient commencer ce printemps.

En raison de l’augmentation des inscriptions, jusqu’à 19 pour cent de toutes les classes dans les écoles de la région de Fredericton sont des classes modulaires. Puisqu’il n’y a actuellement pas d’école à Hanwell, environ 450 élèves de la communauté font l’aller-retour en autobus jusqu’aux écoles de Fredericton. Le transport prend de 30 à 60 minutes par trajet.

La nouvelle école de la maternelle à la huitième année accueillera 650 élèves et elle sera construite à côté du centre communautaire de Hanwell. Elle comprendra 36 salles de classe; une salle destinée à la petite enfance; une aire extérieure d’apprentissage; deux gymnases; des espaces d’apprentissage spécialisé comme des salles de musique, une salle pour les arts de la scène, des salles d’arts, des salles de sciences, des laboratoires de technologies et des espaces de ressources; ainsi que des aires de travail pour les projets propices à la collaboration en groupe.

L’enseignante
Martine Dufour accède à la vice-présidence
de son association professionnelle
Une enseignante de l’école communautaire Saint-Joseph, Martine Dufour, a été élue vice-présidente de l’Association des enseignants et enseignantes francophones du Nouveau-Brunswick (AEFMNB).

Du 6 décembre 2019 au 31 janvier 2020, les membres de l’AEFNB ont pu soumettre leur candidature pour les postes de présidence et vice-présidence. Nathalie Brideau (présidente), de Tracadie, et Martine Dufour (vice-présidente), de Saint-Jacques, ont été élues par acclamation. Cette dernière entrera en fonction pour un mandat de deux ans le 1er août 2020.

Martine Dufour a amorcé sa carrière dans l’enseignement en 2004. Après quelques années, elle est devenue la représentante de son école au Cercle 33. En 2015, elle a été nommée au conseil d’administration de l’AEFNB et de la Fédération des enseignants du Nouveau-Brunswick (FENB) où elle a notamment agi comme présidente du comité des services économiques, personnels et juridiques ainsi que co-présidente du Congrès provincial 2019 de l’association tenu à Edmundston à la rentrée de septembre dernier.

Depuis 2007, elle est également très impliquée au sein de la délégation de Madawaska-Victoria des Jeux de l’Acadie et elle a été chef de mission depuis 2014.

(Gilles Duval CFAI-FM)

« Pourquoi joue-t-on des tours ? »
Conférence
de

Carmen d’Entremont
Dans le cadre de la Semaine du patrimoine 2020, le Musée acadien de l’UM présente une conférence de Carmen d’Entremont intitulée « Pourquoi joue-t-on des tours ? » La conférence aura lieu au Musée acadien le 13 février à 18 h 30. En cas de tempête, la conférence sera remise au lendemain, le 14 février à midi.

La mystification, une coutume universelle qui consiste à tromper les gens en abusant de leur crédulité, fut particulièrement vigoureuse en Acadie au XXe siècle. Sa présence dans les grands domaines de la tradition, les fêtes calendaires, les rites de passage, les activités quotidiennes et la littérature orale, témoigne de la vitalité de cette pratique. Malgré la ténacité et la popularité de la mystification, très peu de chercheuses et chercheurs se sont, jusqu’à ce jour, penchés spécifiquement sur ce sujet, notamment dans la francophonie. La chercheuse Carmen d’Entremont a répertorié et analysé les anecdotes racontant les divers tours joués en Acadie afin de saisir l’essentiel de la coutume. Sa présentation se concentrera sur un aspect particulier de la mystification. Avec des exemples, elle donnera un aperçu des motifs communs pour lesquels on joue des tours.

Carmen d’Entremont est originaire de Pubnico-Ouest. Elle a reçu au sein de sa famille un amour déterminant pour la culture acadienne. Plus récemment, elle a développé un intérêt pour les récits folkloriques du fait que son grand-père était un conteur reconnu, ce qui l’a menée sur une longue route d’études en ethnologie. Ses travaux, qui mettent en valeur des récits appartenant à des genres actifs, comme l’anecdote et la blague, témoignent de la vitalité de la littérature orale, notamment des régions acadiennes du sud-ouest de la NÉ.

Mme d’Entremont détient un doctorat en études littéraires de l’UM (2017) et une maîtrise en études francophones de l’Université de la Louisiane à Lafayette (2006). Ses recherches ont paru dans des revues comme Rabaska : revue d’ethnologie de l’Amérique française, Revue de l’UM et Port Acadie : revue interdisciplinaire en études acadiennes. Elle est coordonnatrice du Centre acadien de l’Université Sainte-Anne depuis l’été 2016.

Les universités de Moncton et Mount Allison
Un récital Entre Amis
Les étudiants des départements de musique de l’UM et de la Mount Allison University s’unissent pour présenter leur récital Entre Amis.

Cette belle collaboration étudiante entre les deux universités est une tradition annuelle depuis 2004.

Le récital sera présenté le jeudi 6 février à 19 h à la salle Neil-Michaud, située dans l’aile des Beaux-Arts du pavillon des arts au campus de Moncton ainsi que le samedi 8 février à 19 h 30 à l’auditorium Brunton de la Mount Allison University, à Sackville. L’entrée est libre.

Festival del Cine
«La famille : Ses forces, ses faiblesses»
« La famille : Ses forces, ses faiblesses » est le thème du 8e Festival del cine, qui aura lieu du 6 au 8 février à l’amphithéâtre du pavillon Jacqueline-Bouchard (local 163) du campus de Moncton. Six films de différents pays du monde hispanique (Chili, Colombie, Venezuela et Espagne) seront présentés.

De grands noms seront à l’affiche!

D’une part, Ciro Guerra, réalisateur colombien de renommée internationale, revient en force avec sa production Pájaros de verano « Oiseaux de passage / Birds of passage ». Le réalisateur d’El abrazo de la serpiente « L’Étreinte du serpent / Embrace the serpent » relate cette fois-ci l’histoire vraie d’une famille Wayuu qui recourt au narcotrafic pour améliorer ses conditions de vie. Mais quel sera le prix à payer? Un film où se confrontent la quête de la modernité et les traditions ancestrales. D’autre part, les très acclamés Penélope Cruz, Javier Bardem et Ricardo Darín se partagent l’écran dans le suspense Todos los saben « Tout le monde le sait / Everybody knows » du réalisateur Asghar Farhadi. Alors que des noces festives tournent au cauchemar à la suite de la disparition de la fille de Laura (Penélope Cruz), secrets et ressentiments feront surface et brouilleront les pistes des éventuels ravisseurs. Un suspense pas comme les autres qui nous tient en haleine du début jusqu’à la fin!

Des questions sociales seront abordées!

Alors que Ximena parvient tant bien que mal de survivre malgré les limites que lui inflige son analphabétisme, Jackeline parviendra-t-elle à la convaincre d’apprendre à lire? Las analfabetas « Les analphabètes / Illiterate » met en scène plus qu’une amitié qui nait de cette quête de la part de Jackeline : ce film fait découvrir à toutes et à tous que l’analphabétisme peut prendre différentes formes. De son côté, José vit avec sa famille dans une villa délabrée du nom de La Soledad dans un des quartiers qui fut jadis l’un des plus riches de Caracas. Un possible trésor caché dans la villa serait peut-être la solution aux problèmes financiers de José et aux menaces d’expulsion de la part des propriétaires de la villa. La Soledad aborde l’incertitude quotidienne dans laquelle vivent les Vénézuéliens par l’histoire vraie vécue par ces protagonistes.

L’aventure et l’entraide seront au rendez-vous!

Après avoir accidentellement tué une chèvre avec la camionnette de leur père, un frère et une sœur n’auront d’autre choix que de s’entraider afin d’amasser l’argent nécessaire pour la réparer. Ils vivront une panoplie d’aventures dans cette comédie intitulée El día de la cabra « Bad lucky goat ». Pour sa part, Sergio, un jeune autiste aveugle part au dos d’un vélo tandem accompagné de son frère Juan Manuel. Leur but : se rendre au Maroc pour visiter l’amie de Sergio, Mati. Pour ce faire, les deux protagonistes devront parcourir 1300 km à vélo. Une histoire vraie où les valeurs humaines sont à l’honneur!

Le programme du Festival del Cine est en ligne.

Les activités
de La Maison de la Culture à Shippagan
Cours de chant tous les mardis (ce soir) à 18 h 30 à l’amphithéâtre Gisèle-McGraw de l’UMCS.

En tournée Assomption-vie Radio-Canada- RADARTS, soirée musicale avec David Myles « Le grand départ » et en 1re partie Anabelle Hébert (jeune humoriste), 7 février 2020 à 20 h, au Centre des congrès de la Péninsule acadienne à Shippagan. Billets réguliers 15 $ et forfaits pour 2 personnes 25 $ en vente au local 123 de l’Université de Moncton, campus de Shippagan, ALOHA Café-Boutique à Lamèque et à l’entrée. Pour information, 336-3423 et [email protected]

Maëlle Rioux et Alexandre Bernier
sont les athlètes
de la semaine
La hockeyeuse Maëlle Rioux, de Québec, et le hockeyeur Alexandre Bernier, de Dieppe, sont les athlètes de la semaine pour la période du 27 janvier au 2 février 2020. Ils ont été sélectionnés par le Service de l’activité physique et sportive du campus de Moncton de l’UM.

Au hockey féminin, l’attaquante Maëlle Rioux a réalisé quatre lancers dans la défaite des siennes mercredi soir. Elle a été nommée joueuse Subway de la partie samedi dans la victoire de 7 à 3 des Aigles Bleues. Elle a marqué deux buts, fait une passe et terminé la partie à +3 avec sept lancers au but. Rioux a une fiche de quatre buts et deux passes pour un total de six points en 26 rencontres. Elle est étudiante au baccalauréat ès sciences sociales (criminologie).

Au hockey masculin, le défenseur Alexandre Bernier a été un joueur clé à la défensive dans les deux parties des Aigles Bleus. Il a fait deux lancers vendredi ainsi que six tirs et une passe samedi dans la victoire des siens en tirs de barrage. Il a réalisé 12 passes cette saison en 28 rencontres. Il est étudiant au baccalauréat en gestion du loisir, sport et tourisme.

Les Prédateurs
atome C2 d’Edmundston champions
à Grand-Sault
Les Prédateurs Atome C2 d’Edmundston ont remporté le quatrième Tournoi annuel Atome Stéphane (Ti-Prêtre) Durepos tenu en fin de semaine dernière à Grand-Sault.

Après avoir compilé une fiche d’une victoire, une défaite et un verdict nul en ronde préliminaire, ils ont vaincu les Cats Jr no 2 de Grand-Sault au compte de 1 à 0 en tirs de barrage en demi-finale avant de prendre la mesure en finale des Cats Jr no 1 de Grand-Sault.

La formation est composée des gardiens Mikaël Levesque et Maya Saint-Onge, ainsi qu’Émily Castonguay, Jacob Ducharme, Yohan Sirois Levesque, Nicolas Thomas, Olivier Goral, Zakary Bernier, Xavier Bélanger, Cédrick Cyr, Isaac Lizotte, Nathaniel Ruest, Rosalie Voisine, Jakob Levesque et Loïc Caron; les entraîneurs sont Marc-André Voisine et Charles Cyr.

Point chaud au NB : 3,0 °C 37,4 °F Point Lepreau

Point froid au NB : -1,3 °C 29,7 °F Mechanic Settlement

Bas-Caraquet 0°C Alternance de soleil et de nuages
Bathurst 0°C Alternance de soleil et de nuages
Charlo -2°C Alternance de soleil et de nuages
Edmundston -2°C Généralement ensoleillé

Fredericton 1°C Généralement ensoleillé
Miramichi 0°C Alternance de soleil et de nuages
Moncton 1°C Généralement ensoleillé
St-Jean 1°C Généralement ensoleillé
Source Environnement Canada

À demain… pour encore
plus d’information
sur le Nouveau-Brunswick
NOUVELLES NB AVANT TOUT
« Le fil de presse de nouvelles du NB »
directement dans votre courriel PRIVÉ
SANS PUBLICITÉ, sans application à installer.
Le Fil de presse de nouvelles du NB
est un média nouveau, différent et original.
Abonnez-vous à www.nouvellesnb.ca
C’est le moins cher et le plus écologique…