édition du 31 juillet 2019

Nouvellesnb.ca 31 juillet 2019 – Nouvelles NB

Votre journal NUMÉRIQUE du mercredi 31 juillet 2019
Édition # 659

Éphémérides du NB
Vous souvenez-vous…?

Le 31 juillet 2013- Début des travaux routiers qui deviendront le carrefour giratoire de Bertrand et la nouvelle route de contournement de Caraquet.

PRÉVISIONS DE LA MÉTÉO
Demain au NB :
25°C 60% Possibilité d’averses
Détails par région à la fin du journal.
Avertissement de chaleur en vigueur

-Péninsule acadienne
-Bathurst et la région Chaleur
-Campbellton et moitié est du comté de Restigouche
-Moitié ouest du comté de Restigouche
-Edmundston et comté de Madawaska

-Fredericton et sud du comté de York
-Miramichi et région
-Moncton et sud-est du Nouveau-Brunswick
-Saint Jean et le comté

Une masse d’air chaud et humide persistera
sur le Nouveau-Brunswick aujourd’hui.

Quelques titres aujourd’hui

– 2,5 M$ pour des projets environnementaux

– Défi de créer une coque écoénergétique

– Température chaude et feux de forêt

– PM et gouverneurs à Saint Jean

– Le Parti vert du Canada en retard dans sa quête de fonds

– Les libéraux ont beaucoup d’argent

– La Chasse aux Trésors offre de vrais trésors

– La rentrée scolaire s’en vient

– Aujourd’hui, débute le FogFest à Campobello

– Festival de poésie de Caraquet

Mise au point d’un groupe d’infirmiers francophones
relative aux droits linguistiques
Une mise au point, par un groupe d’infirmières et infirmiers francophones relativement à l’examen d’entrée à la profession et à la stratégie en matière de ressources humaines du NB était présentée, aujourd’hui, au pavillon Jacqueline-Bouchard du campus de Moncton de l’UdeM.

Une nouvelle plainte est déposée au Bureau du Commissaire aux langues du NB. Le groupe d’infirmières et d’infirmiers demande que leurs droits (francophones) soient respectés. C’est en réponse au plan présenté par la province récemment que le groupe dont Véronique Landry est la porte-parole disait avoir réagi.

Il semblerait que le matériel pour se préparer aux examens soit défectueux et désavantagerait les francophones. Le nouveau test originaire des États-Unis et mal traduit serait la cause d’autant d’échec. L’ancien test avait permis à 91 % des étudiants de le réussir contre seulement 32 % avec le nouveau. Le peu de réussite chez les francophones augmentera la pénurie de main d’œuvre dans les années à venir.

Pour créer une coque écoénergétique
Défi aux constructeurs et concepteurs
de bateaux
Le défi vise à réduire les coûts pour les propriétaires de bateaux de pêche et à diminuer les émissions de gaz à effet de serre

Le Canada est une nation océanique où l’industrie des pêches est importante. Alimenter l’innovation en vue d’accroître la création et l’adoption de technologies propres dans des secteurs clés de l’économie canadienne tels que les pêches mènera à une meilleure intendance et à une meilleure durabilité des emplois dans l’industrie et l’environnement pour les années à venir.

L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de l’APECA, a lancé aujourd’hui le Défi de l’efficacité de la conception des coques de l’APECA, et a encouragé les constructeurs et concepteurs de bateaux ainsi que les entrepreneurs à soumettre des conceptions de coque qui permettraient de réduire la consommation de carburant.

740 000 $ pour le défi lui-même

Le défi comporte trois étapes, dont la période initiale d’acceptation des demandes qui commence aujourd’hui. L’APECA compte investir jusqu’à 740 000 $ au cours des deux prochaine étapes du défi :

jusqu’à concurrence de 240 000 $ pour couvrir les coûts de simulation sur ordinateur pour un maximum de dix demi-finalistes et les coûts de construction et de mise à l’essai de modèles réduits pour un maximum de trois finalistes; une contribution non remboursable de 500 000 $ provenant du volet Expansion et productivité des entreprises du Programme de croissance économique régionale par l’innovation offerte au grand gagnant pour l’aider à poursuivre ses efforts de recherche et de développement de base dans le but de faire passer la conception de sa coque aux phases de projet pilote et de pré-commercialisation.

Changements climatiques
2,5 M$ pour
des projets environnementaux

Le Fonds en fiducie pour l’environnement aide des gens dans la province à apporter des changements dans leur vie en vue de contrer les changements climatiques.

Le fonds investit environ 2,5 millions de dollars dans plus de 60 projets qui portent sur les changements climatiques. Le financement fait partie d’un investissement global d’environ 8,4 millions de dollars dans plus de 230 projets environnementaux en 2019-2020.

Les projets examinent l’incidence du réchauffement du climat sur les rivières et les lacs, étudient l’érosion côtière, et élaborent des plans d’adaptation pour les communautés. Des dizaines de municipalités ont déjà un plan d’adaptation aux changements climatiques.

100 000$ pour Gaïa

Le projet Gaïa mène l’une des initiatives financées par le fonds. Il a reçu 100 000 $ pour élaborer un plan de sensibilisation aux changements climatiques à l’intention des écoles francophones et anglophones, et pour encourager les jeunes à faire preuve d’esprit critique en ce qui a trait à la durabilité en appui à la réduction de la consommation d’énergie.

Température chaude
et feux de forêt
La chaleur intense pour l’ensemble de la province cette semaine pourrait se traduire par possibilité plus élevée d’avoir des feux de forêt. Par contre, selon les autorités, les pompiers spécialisés dans de combat contre ces feux se tiennent prêt à intervenir.

L’an dernier, à la même date, plus de 300 âcres de forêts avait été détruits par 233 feux sur le territoire du NB. Le taux d’humidité qui accompagne les températures chaudes diminuent un tant soit peu les risques d’incendie bien que la population soit invitée à redoubler de prudence et d’être aux aguets concernant les avis émis par la province sur les zones où il est interdit de faire des feux.

On vous invite à communiquer avec les services d’incendie de votre localité dès l’apparition d’un feu, une réponse rapide des pompiers peut faire une énorme différence lorsque l’intervention se fait au début des incendies.
(Photo: GNB)

PM de l’Atlantique
et gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre
à Saint Jean

Le NB sera l’hôte de la 43e Conférence des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des premiers ministres de l’est du Canada, qui aura lieu à Saint Jean du 8 au 10 septembre.

Pendant la conférence, les discussions porteront sur

-la modernisation du réseau électrique,

-la cybersécurité,

-l’adaptation aux changements climatiques

-l’atténuation des effets des catastrophes, ainsi que des enjeux commerciaux clés.

Plus de 300 délégués sont attendus, y compris des représentants gouvernementaux, des spécialistes, des chercheurs et des représentants d’entreprises, d’organisations et d’associations.

Une tradition de rencontres

La conférence a été mise sur pied en 1973 pour refléter les liens spéciaux qui existent entre les six États de la Nouvelle-Angleterre – soit le Connecticut, le Maine, le Massachusetts, le New Hampshire, le Rhode Island et le Vermont – et les cinq provinces de l’est du Canada – NB, TNL, NÉ, IPÉ et le QC. Les premiers ministres et les gouverneurs se sont réunis au Nouveau-Brunswick à trois autres occasions : en 1998, en 1985 et en 1975.

La conférence a lieu chaque année, et les réunions se tiennent en alternance au Canada et aux États-Unis. Le NB a accueilli la rencontre estivale annuelle pour la dernière fois en 2009 à Saint Jean.

La conférence sert de forum de discussion et de débat sur des questions d’importance régionale et elle constitue un mécanisme de travail dans les domaines de l’environnement, de l’énergie, de l’agriculture, des pêches, du commerce et du développement économique.

Élections fédérale d’octobre 2019

Le Parti vert du Canada en retard
dans sa quête de fonds

C’est le directeur de la collecte de fonds, Scott Mullenix qui l’affirmait par message envoyé au plus grand nombre de canadiens que son parti a pris du retard dans sa campagne pour lever des fonds pour les prochaines élections du 21 octobre.

Il écrivait : «… Je passe en revue nos chiffres de juillet et j’ai une mauvaise nouvelle. Nous accusons du retard par rapport à nos objectifs mensuels de collecte de fonds.

Nous devons rattraper notre retard. Cela qui signifie que nous devons recueillir 50 000 $ en 24 heures.» Puis il suggérait différents montants à donner pour soutenir cette campagne.

Ajoutant en conclusion : «Votre soutien fait une réelle différence : les manchettes, les victoires historiques et les solutions climatiques multipartites. Votre soutien fut un élément clé de notre succès au cours de la dernière année et nous ne pouvons pas nous permettre de ralentir maintenant. »

Si jamais le parti ne progressait pas en pourcentage du vote il pourrait toujours invoquer un manque d’argent?

Les sympathisants libéraux supporteraient mieux leurs candidats?

À l’approche de la campagne électorale qui aura lieu cet automne, le Parti libéral du Canada semble être appuyé par les meilleurs résultats de l’histoire en matière de financement de la base au deuxième trimestre. Plus de 41 500 canadiens auraient donné 5  033  998 $ pour soutenir Justin Trudeau et son équipe libérale.

Le record atteint pendant ce deuxième trimestre s’inscrit à la suite de ceux des meilleurs troisième et quatrième trimestres de l’histoire du PLC en matière de financement des libéraux de la base en dehors d’une campagne électorale. Soulignons également que, lors de chacun des cinq derniers mois, de nouveaux records ont été établis. Au deuxième trimestre, le don médian au PLC n’était que de 15 $ et 95 % des dons étaient inférieurs à 200 $.

Il ressort encore des déclarations soumises à Élections Canada que les dons des sympathisants libéraux sont beaucoup mieux optimisés que les dons des conservateurs. Selon les déclarations annuelles soumises depuis la dernière campagne, les dépenses liées aux activités de financement du Parti conservateur ont atteint 22 519 872 $ de 2016 à 2018, tandis que celles du Parti libéral se sont limitées à 9 254 606 $.

Pourquoi pas un village Alzheimer?
On pourrait faire face
à la démence
pour l’accompagner
Alors que de plus en plus de communautés adoptent le statut d’amies des aînés et que les lieux amis des personnes atteintes de démence gagnent du terrain, il n’est pas surprenant que le tout premier village pour les personnes atteintes de démence au Canada ouvrira bientôt ses portes à Langley, en Colombie-Britannique.

Un lieu ami des personnes de démence est défini comme un espace où l’environnement physique et social intègre et englobe les besoins spécifiques des personnes atteintes de démence. Cela inclut une culture définie par ceux qui se trouvent dans l’espace, ainsi que des éléments physiques tels que la signalisation, l’accessibilité et la conception.


Le village reconstitué pour les personnes atteintes de démence à Langley est situé sur un terrain de sept hectares et est entouré de grands arbres. Il comprend, entre autres, des chalets résidentiels, des jardins, une grange et un centre communautaire abritant une épicerie, un café et un salon.
Îles Lamèque et Miscou

La Chasse aux Trésors offre de vrais trésors aux participants

Lamèque organise depuis plusieurs années une Chasse aux trésors sur les Îles Lamèque et Miscou. Très populaire auprès des visiteurs mais aussi des résidents il suffit d’enregistrer les enfants à la chasse aux trésors.

En plus de participer à une activité familiale intéressante, ils courent la chance de gagner une des trois mini-tablette électroniques. En retournant leur feuillet de participation complété au Parc-écologique à Lamèque ou au centre d’information de Miscou avec un souvenir de la plage, (verre usé, coquillage, morceau de bois…), ils pourront se choisir un cadeau dans le coffre aux trésors « M’as-tu trouvé? ». À qui la chance?

Audrey Favre de Arpenter le chemin
La blogueuse allait
au drive-in de Shédiac
Régulièrement, la blogueuse français qui vit au NB depuis plus de 5 ans résume ses expériences de voyage dans le monde. Cette fois, elle met le drive-in de Shédiac à l’honneur dans son texte sur le NB.

Un beau moment de lecture qui nous fait revivre une vieille… bonne habitude d’aller voir sur très grand écran du cinéma. À lire, c’est gratuit : https://arpenterlechemin.com/index.php/2019/07/31/canada-cinema-drive-in/
(photo : Audrey Favre)

Pour accueillir les enfants de ses employés
La rentrée scolaire s’en vient
Plus vite pour certains que pour d’autres. En fait, selon le calendrier scolaire du NB le 26 août marquera la Journée de Rentrée des administrations, suivie les 27 et 28 août des ateliers et conférences pédagogiques dans chaque district.

Puis les 29 et 30 août les administrations des districts et des écoles se prépareront à recevoir les élèves.

Après le congé de la Fête du Travail, le lundi 2 septembre il y aura l’ouverture des classes le mardi 3 septembre prochain.

Santé mentale
Accès à des livres de thérapie et de croissance personnelle

Les détenteurs d’une carte de bibliothèque publique du NB ont maintenant accès à des livres de thérapie et de croissance personnelle grâce à un partenariat avec le Réseau de santé Horizon.

Lire pour guérir est un programme de bibliothérapie mis sur pied par une cliente du Réseau de santé Horizon ayant elle-même bénéficié de livres thérapeutiques. Le programme reçoit l’appui des Services de traitement des dépendances et de santé mentale du réseau de santé. L’idée de ce projet est venue à la cliente à la suite du soutien et de l’espoir qu’elle a trouvés en lisant des livres de croissance personnelle et de thérapie pendant qu’elle était traitée pour un trouble de stress post-traumatique.

Le programme est offert en collaboration avec le Service des bibliothèques publiques du NB et avec l’appui de MindCare NB.

La collection comprend plus de 1300 ouvrages portant sur 35 sujets ayant trait à la santé mentale des enfants, des adolescents et des adultes. La collection compte également des ressources pour les gens qui soutiennent des personnes qui vivent avec un trouble de santé mentale ou un problème de dépendance.

Aujourd’hui, débute le FogFest à Campobello
Un festival de musique devenu un incontournable, le Fogfest de l’ile de Camponello aura lieu du 31 juillet au 4 août.

Musique classique, bluegrass, gospel, folk, rock et country, les amateurs tout comme les connaisseurs apprécieront les talents d’artistes locaux et d’invités le tout gratuitement avec en prime des kiosques qui vous feront découvrir les talents d’artisans de la région.

Festival de poésie
de Caraquet

En spectacle, demain soir 1er août, Simon Daniel et Tir le Coyotte au Centre culturel de Caraquet à 21h. Avec la participation spéciale des poètes Daria Colonna et Jonathan Roy. Billet à 35 $ à la porte.

Une longue histoire dans Caraquet

Le 57e Festival acadien vise à promouvoir la culture acadienne et le fait français de façon festive avec une ouverture sur le monde.

1963
Création du Festival

À ses débuts en 1963, alors qu’il n’était qu’une simple fête de village, le Festival acadien affirmait déjà son caractère culturel! Le théâtre y côtoyait alors la Bénédiction des bateaux, et les premières boîtes à chanson apparurent en 1966.

1969
Premier Gala de la chanson

C’est en 1969 que le premier Gala de la chanson vit le jour! Il devint au fil des ans le plus important concours de chanson francophone en Atlantique, un lieu de formation prisé et un événement de grande envergure.

1979
Premier Tintamarre

En 1979, on n’avait pas oublié l’ancienne coutume du “charivari” et l’idée de se rassembler pour faire du tapage n’était donc pas étrangère. Le Tintamarre fut donc créé en s’adressant à tous les Acadiens, dans un contexte de réjouissance collective! Le Grand Tintamarre du Festival acadien est maintenant la plus grande manifestation culturelle de l’Acadie!

1987
L’événement culturel de l’Acadie

Le Festival est inscrit pour une première fois au nombre des 100 événements touristiques majeurs en Amérique du Nord par l’American Bus Association. On le désignera ensuite comme étant l’événement culturel par excellence de l’Acadie. On y accueille à chaque année plus de 150 artistes et 60 000 festivaliers!

1997
Premier Festival acadien de poésie

Le Festival acadien de Caraquet met au monde le Festival acadien de poésie. En 1999, il devient partenaire du prestigieux Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie Vie.

2004
400e anniversaire de l’Acadie

En 2004, dans le cadre du 400e anniversaire de la fondation de l’Acadie, le Festival monte trois projets majeurs : l’exposition l’Artcadie, le disque L’Acadie en chanson et le spectacle Ode à l’Acadie, qui marqua la scène musicale acadienne. Également, le Grand Tintamarre de 2009, avec ses 40 000 participants, restera à jamais gravé dans l’histoire de ce peuple comme étant le plus grand rassemblement acadien de l’histoire!

Soccer mixte U16

Edmundston
se démarque à Dégelis

L’équipe Edmundston U-16 mixte a remporté les grands honneurs d’un tournoi disputé à Dégelis en fin de semaine en alignant des gains consécutifs de 4 à 1 contre Saint-Anaclet, 4 à 0 contre Matane en ronde préliminaire et de 1 à 0 en finale à nouveau contre Saint-Anaclet.

La formation est composée de Mélodie Beaulieu, Jérémie Voyer, Alex Voyer, Mathieu Dalpe, Rene-Pierre Cyr, Gabriel Lebel, Alexi Ruest, Allysen Caron, Sébastian Martin, Gabriel Martin, Maxim Soucy, Olivier Beaulieu, Alex McFarlane, Nicolas Saint-Onge, Noah Cyr, Nathan Dupuis. Les entraîneurs sont Justin Beaulieu et Alex Guerette.
(Gilles Duval CFAI FM)

Point chaud au NB : 26,5 °C 79,7 °F Red Pines

Point froid au NB : 15,0 °C 59,0 °F Point Lepreau

Bas-Caraquet 25°C 60% Possibilité d’averses
Bathurst 25°C 60% Possibilité d’averses
Charlo 25°C 30% Possibilité d’averses
Edmundston 25°C 30% Possibilité d’averses

Fredericton 26°C Averses
Miramichi 25°C 60% Possibilité d’averses
Moncton 25°C Averses
St-Jean 23°C 60% Possibilité d’averses
Source Environnement Canada

À demain… pour encore
plus d’information
sur le Nouveau-Brunswick
 

Édition du dimanche

www.nouvellesnb.ca

Note: Tous les dimanches l’édition est bonifiée des Opportunités d’emploi publiées gratuitement. Si vous avez des infos ou des offres d’emploi à publier… n’hésitez pas C’EST GRATUIT:

Expédiez à [email protected]

 

 

LES ENTREPRISES PEUVENT
AFFICHER LES POSTES À COMBLER
GRATUITEMENT

Expédiez à [email protected]
avant 17h le samedi …
indiquez
-Nom de l’entreprise
-Postes à combler
-Où envoyer le CV
-Date limite pour postuler

AVIS AUX ENTREPRISES
Sans limitation de date

nous publierons votre message pendant 12 semaines consécutives
Si vous souhaitez répéter l’annonce, il faut réinscrire le poste après cette période de 12 semaines.

 

 
NOUVELLES NB AVANT TOUT
« Le fil de presse de nouvelles du NB »
directement dans votre courriel PRIVÉ
SANS PUBLICITÉ, sans application à installer.
Le Fil de presse de nouvelles du NB
est un média nouveau, différent et original.
Abonnez-vous à www.nouvellesnb.ca
C’est le moins cher et le plus écologique…
{{unsubscribe | fallback : En tout temps, pour vous désabonner cliquez ici}}