édition du 5 novembre 2019

Nouvellesnb.ca 5 novembre 2019 – Nouvelles NB

Votre journal NUMÉRIQUE du mardi 5 novembre 2019
Édition # 756

Éphémérides du NB
Vous souvenez-vous…?

Le 5 novembre en 1999, il y a 20 ans, Jackie Vautour était condamné à quatre mois de prison après avoir été reconnu coupable d’accusations de pêche illégale de coques et de voies de fait sur un agent de la paix lors d’un incident survenu le 16 septembre 1998 au Parc national Kouchibouguac. Son épouse Yvonne et des fils Ronald et Roy étaient également condamnés à des peines de prison pour des accusations découlant du même incident.

PRÉVISIONS DE LA MÉTÉO
Demain au NB :
Entre 2°C et 7°C avec possibilité d’averses de pluie ou de neige
Détails par région à la fin du journal.
Dans NouvellesNB aujourd’hui

– On aborde autrement l’actualité au NB. Des sujets que vous ne trouverez pas ailleurs… parce qu’ils sont trop pointus. À vous d’en juger.

On pourra vendre
du porc à la Chine
Au pays, c’est 70 % de la production du porc qui est destinée à l’exportation mondiale.

Comme 70 % de notre production porcine canadienne est faite pour l’exportation. Le blocage du marché chinois faisait mal aux producteurs. Le Groupe Olymel était touché de plein fouet à son usine en Alberta. Olymel est associé avec Sunnymel au Madawaska.

Aujourd’hui, le Canada et la Chine annonçaient qu’une entente était intervenue, probablement parce que les chinois on plus besoin des viandes de porc que de retrouver la présidente de Huawei arrêté au Canada en décembre dernier pour un soi-disant crime commis au ÉU. Le Canada avait été obligé de l’arrêter à la demande des américains.

Le PM Justin Trudeau déclarait que c’est une bonne nouvelle pour les agriculteurs canadiens.

La vente en Chine des produits du canola du Canada est toujours interdite dans ce pays.

La province souligne
la Semaine
de préparation
aux tempêtes
La Semaine de préparation aux tempêtes – qui bat son plein jusqu’à samedi – est l’occasion de rappeler aux gens du NB qu’ils doivent se préparer aux situations d’urgence.

La semaine est soulignée par le gouvernement provincial et l’Organisation des mesures d’urgence du NB, en partenariat avec Énergie NB et la Croix-Rouge canadienne.

Les autorités rappellent qu’une bonne préparation à des situations d’urgence compte trois principales composantes, soit la connaissance des risques, la préparation d’un plan d’urgence et l’acquisition d’une trousse d’urgence. Un guide de 72 heures est disponible en ligne. Il contient des renseignements utiles pour aider les familles à préparer une trousse et un plan d’urgence.

(Serge Dionne CKLE)

L’ACWWA dans nos vies

Peu connue mais tellement importante

Dans chaque municipalité importante du NB des personnes s’occupent de la qualité de notre eau à boire et du traitement des eaux usées. Pourtant, peu de gens se préoccupent de savoir qui fait quoi.

On connait notre maire, quelques élus, le responsable de l’administration… et parfois les directeurs des travaux publics. Ces dernières personnes sont celles qui font que la vie est agréable dans notre communauté.

Une association, l’ACWWA, pour l’Atlantic Canada water & Wastewater association, installée à Dartmouth en NÉ, regroupe tous les directeurs de travaux publics de l’Atlantique. Nos directeurs locaux vont participer aux conférences, ateliers, et réunions de leur association. C’est là qu’ils comparent leur façon de faire, qu’ils apprennent de nouveaux trucs qu’ils adapetront dans leur communauté.

L’ACWWA s’est récemment associé à la section de l’Illinois de l’American Water Works Association (ISAWWA) pour organiser des webinaires archivés.

ISAWWA enregistre tous ses webinaires et la plupart d’entre eux sont mis à la disposition de l’ACWWA en tant que webinaires archivés.

Les membres de l’ACWWA, peuvent visionner ces webinaires archivés. C’est une façon économique pour les municipalités de garder leur personnel à la fine pointe de la technologie.

Une autre façon de voir les choses

Jour du Souvenir
pour tous

La Semaine de sensibilisation aux transgenres qui aura lieu du 11 au 17 novembre ainsi du Jour du souvenir des transgenres le 20 novembre.

Ce mois-ci, le documentaire original de OUTtv, TRANSFORMATION, de Krow, sera diffusé sur le réseau le jour de la commémoration des transgenres. Le film suit Krow, un ancien mannequin de Vancouver, en Colombie-Britannique, qui se transforme en un être authentique.

Le film le suit pendant trois ans à compter de son dernier tournage en tant que femme, puis en tant que mannequin lors de la Fashion Week de Paris pour Louis Vuitton.

OUTtv propose également une série de contenus axés sur les transgenres au cours du mois de novembre, avec le documentaire What Makes a Woman de Munroe Bergdorf, où Bergdorf examine de plus près le monde en pleine mutation du genre, le documentaire Transmilitary, un film qui se concentre sur quatre régions des États-Unis. Les soldats transgenres luttent non seulement pour leur pays, mais aussi pour leurs droits. Butterfly, une série télévisée en trois volets mettant en vedette Anna Friel, explique comment la famille d’un jeune enfant transgenre n’est pas d’accord sur la façon de gérer l’identité de genre de son jeune enfant.

Accusations
contre un policier
de Grand-Sault
Des accusations de voies de fait, menace et tapage dans un endroit public ont été déposées à l’endroit de Francis Bernier, membre de la Force policière de Grand-Sault, en Cour provinciale à Edmundston, mardi matin.

L’individu n’était pas présent lors de cette première comparution. Le dossier a été ajourné au 7 janvier 2020.

Les incidents se seraient produits cet été à Lac-Baker. Il a été retiré de la patrouille au sein de la Force policière de Grand-Sault pendant les procédures judiciaires.
(Gilles Duval CFAI-FM)

RAPPEL
Échec à la fraude
Méfiez-vous! La GRC rappelle au public que les agences gouvernementales, les entreprises légitimes et les institutions financières ne menacent pas leurs clients et ne leur demandent pas de payer avec une carte iTunes, Google Play, une carte-cadeau ou en cryptomonnaie.
Le Radiothon des Roses

Pour garantir
des soins de santé
de qualité !

Les fondations des hôpitaux de la zone Acadie-Bathurst du Réseau de santé Vitalité ont procédé, ce matin, à l’inauguration des nouveaux équipements acquis grâce au Radiothon des Roses 2019 et elles ont également profité de l’occasion pour lancer la prochaine édition.

L’objectif avait été fixé à 150 000 $ et c’est un montant de plus de 254 000 $ qui a été amassé lors de cette édition.

L’argent a, entre autres, permis d’améliorer les secteurs de l’audiologie, de l’orthophonie et de la gastroentérologie ainsi que le bloc opératoire. De plus, 80 % de l’argent amassé dans la Péninsule acadienne va directement aux hôpitaux de Lamèque, de Tracadie et de Caraquet.

« Année après année, le Radiothon des Roses permet de rassembler la population derrière cette cause qui est si importante pour l’avenir de nos hôpitaux. C’est grâce à des activités comme le Radiothon des Roses que nos hôpitaux peuvent offrir des soins de si grande qualité aux gens d’ici qui en ont besoin », a affirmé Stéphane Legacy, vice-président aux Services de consultation externe et aux Services professionnels du Réseau.

La 14e édition du Radiothon des Roses a également été lancée officiellement lors de cette conférence de presse.

À Bathurst

Cette année, les projets visés pour l’Hôpital régional Chaleur permettront d’améliorer les services offerts à la clinique d’oncologie, de mieux équiper d’autres secteurs pour traiter le cancer du col de l’utérus et faire le dépistage du cancer de la vessie et d’ajouter un appareil d’examen de la prostate.

Dans la Péninsule acadienne

Les établissements de la Péninsule acadienne bénéficieront également de cette activité de levée de fonds; ils pourront faire l’acquisition d’équipements pour bonifier leurs soins de santé.

Movember cette année

Plusieurs acteurs clés de nos communautés participeront à la levée de fonds Movember au profit du Radiothon des Roses. « Cette année, l’un des équipements visés par le Radiothon des Roses permettra d’offrir un examen particulier de la prostate à l’Hôpital régional Chaleur.

Les hommes n’auront plus besoin de se déplacer à l’extérieur de la zone pour subir cet examen. Le temps nous semblait donc idéal pour sensibiliser les gens d’ici à la cause et démystifier le fait que le Radiothon des Roses ne s’adresse qu’aux femmes.

Le Radiothon des Roses 2020 aura lieu le 24 avril dans la région Chaleur et la Péninsule acadienne.

Émission spéciale
sur l’immigration francophone
à CFAI-FM
Dans le cadre de la Semaine nationale de l’immigration francophone qui se déroule du 3 au 9 novembre, la radio CFAI présentera ce soir à 18 h 30 la première d’une série d’émissions sur l’intégration des immigrants et nouveaux arrivants au Madawaska.

L’initiative a été réalisée en partenariat avec le Centre de ressources pour nouveaux arrivants du Nord-Ouest (CRANO) et le chargé de projet, Abraham Mané. Les invités en ce mardi soir sont Brenda Dumont et Stéphane Beaulieu.
(Gilles Duval CFAI-FM)

Site d’enfouissement régional du NO
L’horaire d’hiver est en vigueur

Le site d’enfouissement régional Montagne-de-la-Croix à Rivière-Verte sera FERMÉ tous les samedis pour la période hivernale, du samedi 2 novembre 2019 au samedi 25 avril 2020 inclusivement.

L’ouverture du site les samedis débutera à nouveau le 2 mai 2020. Pour renseignements supplémentaires : 506-263-3470 ou 1-800-561-0456

RAPPEL
AGA de la Fondation
de l’Hôpital régional d’Edmundston
La fondation de l’Hôpital régional d’Edmundston vous invite à son Assemblée générale annuelle et au lancement de son site web le mercredi 27 novembre 2019 de 18 h à 19 h à l’amphithéâtre de l’hôpital, local 2050.

Prière de confirmer votre présence par courriel à [email protected]
ou par téléphone au 506-739-4222 pour réunion importante.

Nez Rouge bientôt
prêt à opérer
Le service de raccompagnement Nez Rouge dans Chaleur reprendra du service à la fin novembre. Du vendredi 29 novembre au mardi 31 décembre les équipes de bénévoles seront à l’œuvre. Mais il faut des bénévoles et c’est présentement que débute la période de recrutement.

La saison 2019 approche et c’est le temps de débuter le recrutement de vos coéquipiers pour votre équipe de raccompagnement!

Le service de raccompagnement gratuit d’Opération nez Rouge Chaleur couvre la région de Pointe-Verte à Allardville (incluant notamment Bathurst, Beresford et Petit-Rocher) les fins de semaine de la fin novembre à la fin décembre. Les raccompagnements se font de 21 h à 2 h 30 (31 décembre : 21h à 3h)

Pour vous inscrire à titre de bénévole vous pouvez joindre l’Opération Nez rouge
par téléphone (543-0851) ;
par courriel : [email protected]

Ce soir à Ste-Antoine
Réunion municipale mensuelle
La réunion publique du conseil municipal aura lieu ce soir, mardi le 5 novembre à 19h30 à l’édifice municipal. Tous les citoyens peuvent assister à cette réunion publique.

Il reste des tables disponibles pour la Vente d’artisanat qui aura lieu le samedi 16 novembre prochain. Si vous êtes intéressés, contactez la municipalité au 525-4020. Coût : 20$ sans table ou 25$ pour une table.

Spécialement
pour les jeunes Autochtones

Lancement
d’un programme d’apprentissage expérientiel

Le lancement d’un programme d’apprentissage expérientiel à l’intention des jeunes Autochtones aura lieu à 13 h, demain, mercredi 6 novembre, dans la salle de bal du Student Union Building de l’UNB, à Fredericton.

Sur les problèmes liés aux inondations

Fredericton réagit
aux commentaires
de ses citoyens!

À l’issue de deux discussions communautaires tenues à la fin de l’été au sujet de l’atténuation des inondations et de la nécessité d’une plus grande résilience à ce type de phénomène, la Ville de Fredericton a publié un compte-rendu qui résume les préoccupations et les idées exprimées par les résidents et elle y répond.

La Ville avait invité les gens à parler de la façon dont les inondations de 2018 et 2019 les avaient touchés et à faire des suggestions pour atténuer les effets des prochaines crues.

Plusieurs personnes ont répondu à cette invitation et ont présenté leurs préoccupations et leurs idées aux chefs des services de l’Ingénierie et des Opérations et de l’Urbanisme et de l’Aménagement ainsi qu’aux représentants de l’Organisation des mesures d’urgence de Fredericton.

Qui s’est exprimé librement?

Différentes personnes sont venues s’exprimer aux séances publiques du 30 juillet et du 15 août notamment des résidents dont les maisons ont été inondées, des propriétaires d’entreprises, des défenseurs de l’environnement, des représentants de l’industrie de l’assurance et des universitaires.

« Ces séances sont une nouvelle façon, pour nous, de mobiliser les gens autour d’une question très importante pour bon nombre d’entre eux. Plus de 120 personnes ont assisté aux séances pour parler de ce qu’elles avaient vécu et contribuer à faire de Fredericton une ville encore plus résistante aux futures inondations, se réjouit le maire de Fredericton, Mike O’Brien. Le personnel a transmis tous les commentaires aux services municipaux concernés et leur a demandé d’y répondre. »

Réactions de la ville

Le directeur d’Ingénierie et Opérations, Dylan Gamble, a assisté aux deux séances. Il a déclaré qu’il avait été très utile d’entendre les gens parler de ce que les inondations leur avaient fait subir et qu’une grande partie des commentaires et propos exprimés par les participants seront intégrés à la planification municipale en cas d’inondation.

« Au nombre des aspects soulevés dans les commentaires figuraient certaines choses que nous faisons déjà ou que nous prévoyions faire, précise M. Gamble, mais d’autres enjeux exprimés ont mis en lumière ce que nous devions faire pour nous améliorer. Ces commentaires se traduiront par des mesures concrètes que la Ville prendra en prévision de la prochaine inondation. »

C’est parti pour 8 ans…

La municipalité entreprend un programme sur huit années pour renforcer ses efforts de résilience et de protection des principaux réseaux de transport et de l’infrastructure municipale afin d’assurer le maintien des services essentiels pendant les inondations. Ce programme est rendu possible grâce à un nouveau financement de 11,4 millions de dollars provenant du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes du gouvernement fédéral et à un investissement supplémentaire de 17 millions de dollars de la municipalité, ce qui porte l’investissement combiné à plus de 28 millions au cours des huit prochaines années.

Des mesures que la Ville de Fredericton prendra
à la suite des conversations communautaires

Installer des valves à certains endroits où il est possible de réduire le refoulement des eaux de crue dans l’infrastructure municipale.

Coordonner le relèvement des routes et l’installation de valves avec les travaux de renouvellement de l’infrastructure prévus au centre-ville et dans différents quartiers.

Rédiger un guide destiné aux propriétaires-occupants contenant des renseignements pratiques sur l’entretien de leur propriété et sur la façon d’apporter des améliorations (de très simples à plus complexes) pouvant les aider à accroître la résistance de leur maison aux inondations.

Mieux informer les résidents touchés par les inondations et leurs conséquences sur les endroits où accéder rapidement et facilement à des services de santé mentale gratuits.

Promouvoir plus énergiquement les solutions de transport en commun et les stationnements de type parc-o-bus auprès des personnes qui se rendent au centre-ville pour travailler lors d’inondations.

En outre, la Ville s’engagera bientôt auprès des citoyens sur un plan d’adaptation au changement climatique, en plus du plan d’atténuation et de résilience sur 8 ans.

Les collèges canadiens créent
un consortium
sur le cannabis

Cinq collèges canadiens et un organisme national de représentation ont formé le Canadian College Consortium for Cannabis, une entité qui sera le premier du genre dans l’industrie du cannabis au secteur de l’enseignement postsecondaire.

Le NorQuest College, les collèges de Niagara, Durham et Okanagan, et le CCNB en sont les membres fondateurs. Un sixième siège sera attribué à Collèges et instituts Canada (CiCan).

Un protocole d’entente a été signé
par tous les partenaires.

« Le protocole d’entente du consortium nous permettra d’avancer et d’agir dans quatre domaines clés », a déclaré Brad Arkison, directeur de la formation continue et des solutions partenaires au NorQuest College. « Nous générerons une image cohérente du marché du cannabis, élaborerons des cours et des programmes pertinents pour la main-d’œuvre, créerons un groupe d’experts en la matière et rechercherons un financement pour la recherche appliquée qui sera partagé. »

NorQuest, qui reçoit également les commentaires de son comité consultatif du programme de l’industrie du cannabis dans l’Ouest canadien, offre actuellement un cours en ligne sur l’émondage et la production avec un apprentissage pratique et expérimental. Les autres membres du consortium sont également bien placés pour jouer le rôle d’experts en la matière. Chaque collège a une programmation liée au cannabis, des partenariats avec l’industrie, et des comités consultatifs pour identifier les besoins et rendre les formations et l’éducation disponibles pour les employeurs et les apprenants.

Les collèges de Niagara, d’Okanagan, de Durham et le CCNB ont tous des programmes de formation sur le cannabis, allant de la culture à la lutte antiparasite et aux principes fondamentaux du cannabis médical pour les professionnels.

Le NB est impliqué dans le consortium

« Le CCNB est fier d’être un membre fondateur et ainsi se joindre au Canadian College Consortium for Cannabis. Cette entente nous permet de faire valoir notre expertise et d’échanger avec d’autres Collèges à travers le Canada. Ce nouveau consortium permettra la collaboration des cinq collèges signataires dans la consolidation de cette expertise au Canada. Nous travaillerons ensemble sur quatre points importants; soit de bien comprendre le secteur d’activité du cannabis, de développer des formations en adéquation avec ce secteur d’activité économique, d’établir un réseau d’experts de contenu et de participer à l’identification de possibles occasions en recherches appliquées », a exprimé M. Pierre Zundel, PDG du CCNB.

Le consortium grandira au fil du temps, alors que de plus en plus de collèges entreront dans le domaine de l’enseignement sur le cannabis.

La vente annuelle
de livres de l’UMCE rapporte 860 $
La vente annuelle de livres usagés, organisée par le Secteur des sciences humaines de l’UM, d’Edmundston (UMCE), a permis d’amasser 860 $ au profit de la Fondation Saint-Louis-Maillet (FSLM). L’activité s’est déroulée, hier, lundi 4 novembre. L’argent recueilli sera versé dans le fonds de bourses Fondation Saint-Louis-Maillet-Secteur sciences humaines.
(Photo: UMCE)
(Gilles Duval CFAI-FM)
Rendez-vous d’histoire avec Trump à Caraquet

La ville de Caraquet organise des soirées «Rendez-vous d’histoire» Le lundi 25 novembre prochain le conférencier Clarence LeBreton abordera à 19h l’approche de la destitution du président Trump et les primaires démocrates, au Centre culturel de Caraquet. L’entrée est gratuite.

Un documentaire
pour découvrir la vie d’un transgenre
Krow’s Transformation, un documentaire qui suit le mannequin transsexuel canadien Krow, sera diffusé sur OUTtv, le seul réseau de télévision LGBTQ + au Canada, le 20 novembre, Journée du souvenir des transgenres.

TRANSformation de Krow documente le voyage de trois ans de Krow, qui passe d’un modèle «féminin» réussi à son véritable moi authentique. Le documentaire suit Krow de son tout premier traitement hormonal à ses premiers emplois de mannequins à la Fashion Week de Paris, en tant que modèle masculin pour Louis Vuitton. Krow a continué à marcher pour Balmain et Alexander McQueen et a été le premier modèle transgenre à faire la couverture de L’Uomo Vogue.

Le documentaire – réalisé et produit par la cinéaste canadienne Gina Hole Lazarowich – a attiré beaucoup d’attention sur le circuit du festival du film, ouvrant ses portes pour le festival londonien Raindance et projeté à Cinema Diverse, le LGBTQ Palm Springs Film Festival, où il a remporté le prix favori du public. Il a également été projeté au Festival international du film Evolution Mallorca en Espagne et a remporté le prix du meilleur long métrage documentaire. En outre, le film a attiré l’attention du gouvernement de la Colombie-Britannique et a été discuté à l’assemblée législative.

Point chaud au NB : 11,7 °C 53,1 °F Point Lepreau

Point froid au NB : 4,8 °C 40,6 °F Bathurst

Bas-Caraquet
5°C* 60% Possibilité d’averses de pluie ou de neige

Bathurst
2°C* 60% Possibilité d’averses de pluie ou de neige

Charlo
0°C* 30% Possibilité d’averses de neige

Edmundston
0°C* 30% Possibilité d’averses de neige

 

Fredericton
3°C* 30% Possibilité d’averses

Miramichi
2°C* 60% Possibilité d’averses de pluie ou de neige

Moncton
7°C* 30% Possibilité d’averses

St-Jean
5°C* 30% Possibilité d’averses
Source Environnement Canada

À demain… pour encore
plus d’information
sur le Nouveau-Brunswick
 

Édition du dimanche

www.nouvellesnb.ca

Note: Tous les dimanches l’édition est bonifiée des Opportunités d’emploi publiées gratuitement. Si vous avez des infos ou des offres d’emploi à publier… n’hésitez pas C’EST GRATUIT:

Expédiez à [email protected]

LES ENTREPRISES PEUVENT
AFFICHER LES POSTES À COMBLER
GRATUITEMENT

Expédiez à [email protected]
avant 17h le samedi …
indiquez
-Nom de l’entreprise
-Postes à combler
-Où envoyer le CV
-Date limite pour postuler

AVIS AUX ENTREPRISES
Sans limitation de date

nous publierons votre message pendant 12 semaines consécutives
Si vous souhaitez répéter l’annonce, il faut réinscrire le poste après cette période de 12 semaines.

 

 
NOUVELLES NB AVANT TOUT
« Le fil de presse de nouvelles du NB »
directement dans votre courriel PRIVÉ
SANS PUBLICITÉ, sans application à installer.
Le Fil de presse de nouvelles du NB
est un média nouveau, différent et original.
Abonnez-vous à www.nouvellesnb.ca
C’est le moins cher et le plus écologique…
{{unsubscribe | fallback : En tout temps, pour vous désabonner cliquez ici}}

Voulez-vous jouer à Bathurst-Opoly?