édition du samedi 9 novembre 2019

Nouvellesnb.ca 9 novembre 2019 – Nouvelles NB

Cette édition ne coûte que .27¢ aux abonnés.
Recommandez-nous à vos amis, merci !

Votre journal NUMÉRIQUE samedi 9 novembre 2019
Édition # 760 / 3e année

Éphémérides du NB
Vous souvenez-vous…?

Le 9 novembre en 1999, il y a 20 ans, Jean-François Breau de Tracadie-Sheila jouait pour la première fois devant le public, au théâtre Saint-Denis à Montréal, le rôle de Gringoire dans la comédie musicale «Notre-Dame de Paris».

Prévisions de la météo
Demain au NB 4°C 60% Possibilité d’averses
Détails à la fin du journal… en bas!
Ça-me-dit-de-rire

Coluche disait…
«Dieu a dit : je partage le monde en deux :
les riches auront de la nourriture,
les pauvres de l’appétit !»

Dans NouvellesNB aujourd’hui

On se souvient de Joe Howlett, du Jour du Souvenir, et des lauréats des prix RADARTS 2018-2019… et encore plus que ça seulement sur le Nouveau-Brunswick.

On retrouve notre entête d’hiver. (en fronton du journal… en haut!

Après tous ces mois de chaleur il faut se rendre à l’évidence… il fera froid dans les prochains mois et on verra des flocons dans le paysage. Il n’en fallait pas plus pour qu’on sorte des boules à mites notre logo d’hiver et qu’on le porte fièrement. Bonne lecture de l’édition du jour.

Le Jour du Souvenir, c’est lundi
Les Canadiens célèbreront lundi le jour du Souvenir, autrefois appelé jour de l’Armistice, comme tous les 11 novembre à 11 h.

Cette journée rappelle la fin de la Première Guerre mondiale et est une occasion de se souvenir de tous ceux qui ont défendu la nation. Un peu partout au NB, des organisations préparent depuis plusieurs mois cette journée de commémoration du Jour du Souvenir.

Jour de l’Armistice

Le jour de l’Armistice fut instauré en 1919 à travers la majeure partie de l’Empire britannique, mais il était célébré le deuxième dimanche de novembre. En 1921, le Parlement du Canada adopta la Loi du jour de l’Armistice énonçant que des cérémonies seraient organisées le premier lundi de la semaine du 11 novembre, mais de ce fait l’évènement se trouvait jumelé avec l’Action de grâce. Pendant la plus grande partie des années 1920, les Canadiens soulignèrent cette journée sans organiser beaucoup de manifestations publiques. Les anciens combattants et leurs familles se rassemblaient à l’église et autour de monuments commémoratifs locaux, mais d’autres Canadiens y participaient.

En 1928, certains citoyens éminents, dont un bon nombre étaient des anciens combattants, firent des pressions pour que ce jour soit davantage reconnu et qu’on commémore les sacrifices du temps de guerre à un autre moment que le congé de l’Action de grâce. En 1931, le gouvernement fédéral décréta que ce qu’on appellerait désormais le jour du Souvenir serait observé le 11 novembre et que le jour de l’Action de grâce serait déplacé à une autre date. Le jour du Souvenir serait davantage dédié à la mémoire des soldats décédés qu’à celle des évènements politiques et militaires qui avaient mené à la victoire lors de la Première Guerre mondiale.

Le 11 novembre

Le jour du Souvenir raviva l’intérêt du public envers le souvenir de la guerre et du sacrifice militaire, attirant des milliers de personnes aux cérémonies dans les grandes et petites villes du pays. Il demeura un jour consacré au souvenir des morts, mais il arrivait aussi qu’au cours de certaines cérémonies traditionnelles on incite les gens à se souvenir des horreurs de la guerre et à œuvrer pour la paix. Les cérémonies du jour du Souvenir se déroulaient généralement devant les cénotaphes et monuments commémoratifs de guerre communautaires ou parfois dans des écoles ou d’autres lieux publics. Observer deux minutes de silence, interpréter la « Dernière sonnerie », réciter Au champ d’honneur et porter le coquelicot devinrent bientôt des éléments incontournables de la cérémonie.

Si le jour du Souvenir a connu des périodes où il fut observé avec une grande ferveur, il est également tombé périodiquement dans l’oubli. Le 50e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale en 1995 marqua un sensible regain de l’intérêt du public, qui n’a pas faibli au cours des dernières années. C’est maintenant un congé national pour les fonctionnaires fédéraux et de nombreuses provinces, et des dizaines de milliers de personnes assistent aux cérémonies de plus grande envergure dans les principales villes du pays. La cérémonie au Monument commémoratif de guerre à Ottawa est télédiffusée partout au pays et la plupart des médias, notamment les journaux, les magazines, les chaînes de télévision et de radio et les sites Internet, diffusent des reportages spéciaux, des entrevues ou des enquêtes-reportages sur l’histoire militaire ou des thèmes liés au souvenir.
(source : Musée canadien de la guerre)

À propos du coquelicot

Le coquelicot rouge, une plante indigène le long de la majeure partie du front occidental de la Première Guerre mondiale, est devenu un symbole éloquent du souvenir. C’est le principal emblème de la Légion royale canadienne, qui en distribue des millions chaque année aux Canadiens, qui les portent le jour du Souvenir.

Un symbole persistant
En 1921, la Great War Veteran’s Association, le plus importants des groupes d’anciens combattants canadiens, choisit le coquelicot comme symbole du souvenir. La Légion canadienne, créée en 1925, l’adopta à son tour. Le coquelicot était porté sur le revers gauche et près du cœur pour rendre hommage au sacrifice des soldats en temps de guerre. Ils furent d’abord confectionnés par des anciens combattants handicapés. Les recettes de la vente servent, maintenant comme alors, à répondre aux besoins des anciens combattants.

Le coquelicot demeure au Canada, en Grande-Bretagne, dans les pays du Commonwealth et aux États-Unis un symbole durable du souvenir de ceux qui ont servi leur pays ou qui sont morts pour lui.
(source : Musée canadien de la guerre)

Coups de feu à Dieppe
Ce midi, les gendarmes de la GRC affluaient en grand nombre alors que des coups de feu avait été entendus près du Tim Hortons de la rue Amirault à Dieppe.

Des voitures de la GRC et même une ambulance étaient sur place, rue Chartersville, alors que des policiers fortement armés circulaient dans le secteur à la recherche de la provenance des coups de feu. Les policiers recherchaient un suspect armé. Évidemment, tout le monde se souvient de semblables événements alors que trois policiers de la GRC tombaient sous les balles de Justin Bourque il y a quelques années. Les résidents de ce secteur étaient invités à demeurer dans leur résidence.

Joe Howlett le sauveur de baleine
Un des nôtres
dans le Readers Digest
Le Néo-brunswickois, Joe Howlett, est dans le Sélection du Reader’s Digest de novembre 2019. Il est surtout devenu célèbre alors qu’il était tué par la queue de la baleine qu’il tentait de sauver des câbles des engins de pêches dans lesquels elle était empêtrée.

Parti de Shippagan, le matin du 9 juillet 2017 alors que l’océan était d’un rare calme et la perspective de libérer un cétacé, réjouissait toute l’équipe de sauveteurs.

Il était l’un des membres fondateurs de l’équipe de sauvetage de baleines installée à Campobello dans le sud de la province. Tous des pêcheurs bénévoles habitués à la mer et à côtoyer les baleines.

Dix pages, de 42 à 51 dans le Readers Digest de novembre 2019, sont consacrées à cette journée où l’homme et ses compagnons posaient un geste humanitaire pour sauver cette baleine d’une communauté d’à peine 450 individus dans le monde, les baleines noires. À lire, parce que c’est intéressant et surtout très bien écrit comme d’habitude.(collaboration Gil-Anne Gagné)

Concours Monopoly d’ICI de McDonald

Pas beaucoup de NB dans ce concours

Paradoxalement, il y a un monde de différence entre le jeu Monopoly-Bathurst vendu dans les magasins Walmart et le concours Monopoly d’ICI dans les succursales McDonald.

Si on peut se reconnaître dans le jeu recréé autour de la ville de Bathurst alors qu’on retrouve des traverses de chemin de fer «rue Ste-Anne-St-Anne Street», Marina Bathurst, École secondaire Népisiguit, CCNB, Parc de la Place Youghall, etc.

Le concours d’ICI de McDonald ne fait pas une grande place au NB. En fait, sur le jeu, il n’y a que la Baie de Fundy mentionnée dans la section rouge. Évidemment, dans les espaces spéciaux il y a la route Transcanadienne #1… qui passe partout dans le Canada. Ce sont les seuls liens avec le NB dans ce jeu. On se doute bien que pour remplir les 40 casiers de tout ce qui représente le Canada il y avait beaucoup d’autres illustrations spectaculaires. Déjà que les 4 coins de la planche sont occupés par les traditionnels… Go, Stationnement, Allez en prison et la Prison. Il restait alors 36 emblèmes du Canada à mettre en case. McDonald faisait d’une pierre deux coups en utilisant le Pont de la Confédération… qui relie le NB et L’IPÉ, une habile utilisation. Maintenant, que vous savez ça, à vous de jouer si vous avez le goût de le faire.

L’an passée NouvellesNB
informait ses abonnés

-Qu’il n’y aurait pas de poursuite de 50 M$ contre la ville de Shippagan. Depuis les élus municipaux et tous les citoyens voient la vie … plus en rose.

-La frontière était temporairement fermée à Woodstock à cause d’une chasse à l’homme.

-Le NB était affecté par les grèves tournantes des employés de Postes Canada.

-Un premier colloque provincial sur l’agro-innovation avait lieu à Moncton.

-L’idée de construire un centre générationnel semblait coûter de plus en plus cher à Caraquet qui continuait de poursuivre ce projet.

-La GRC accentuait la surveillance autour des autobus scolaire car trop d’automobilistes dépassaient les autobus alors que les clignotants fonctionnaient.

-Un nouveau guide pour les artistes et les enseignants étaient publié par l’AAAPNB.

Pour faire cesser l’envoi
non désiré de courriels

Libérez-vous, utilisez la dernière ligne

La loi canadienne oblige toutes les entreprises qui veut expédier des courriels aux consommateurs à respecter une procédure très stricte. La plupart respectent ces obligations.

L’une de ces obligations est la dernière ligne (habituellement) à la fin du message la loi oblige d’avoir la possibilité de faire cesser la réception de courriel non désiré. Une formule, présentée de différentes façons, (souvent subtile) pour vous permettre de simplement cliquer pour demander qu’on cesse et retire votre adresse courriel.

Vous pouvez profiter de cet outil dans la plupart des cas. C’est un simple clic qui retourne un message par courriel à l’envoyeur pour qu’il retire vos coordonnées. Malheureusement ça ne marche pas avec les fraudeurs… qui de toute façon ne respecte pas la loi.

Malgré la démission de la chef
L’équipe des Verts fière de ses progrès
À peine quelques heures après l’annonce de la démission de sa chef Élizabeth May, Jenica Atwin nouvelle élue au NB se retrouvait sans chef.

Pourtant le parti émettait une communication louangeant son travail et ses ambitions politiques. Un courriel était envoyé aux sympathisants et médias par le bureau d’Ottawa du Parti Vert.

«Grâce à votre soutien, le Parti vert a connu sa meilleure élection à ce jour !

Nous avons obtenu l’appui de plus d’un million de Canadiens Nous avons doublé notre vote Nous avons élu un caucus vert Nous avons fait une percée historique au Canada atlantique

Nous n’aurions pas pu faire tout cela sans votre aide. Du fond du cœur, nous voulons vous remercier.

Notre succès envoie un message clair aux autres partis : les Canadiens en ont assez des politiques climatiques ratées, de la politique habituelle et des promesses non tenues. Nous sommes prêts pour une nouvelle ère de leadership canadien, une ère de mesures climatiques décisives, de programmes sociaux novateurs et d’une démocratie renouvelée.

Même un petit nombre de Verts autour de la table a un grand impact. En mai dernier, Paul Manly a été élu deuxième député vert, et Ottawa en a pris note. Quelques jours après sa victoire à l’élection partielle de Nanaimo-Ladysmith, le gouvernement libéral a déclaré une urgence climatique et les autres partis se démenaient pour bricoler des plans d’action climatiques faibles. Même les conservateurs ont mis le climat à leur programme.

Si l’élection d’un député vert peut y parvenir, imaginez ce qu’une équipe de trois députés peut accomplir !

Maintenant, le vrai travail commence. Grâce à votre aide, il y a plus de voix vertes au Parlement que jamais auparavant, plus de voix qui disent la vérité au pouvoir, plus de députés qui défendent les valeurs Vertes, notre environnement et notre avenir.» écrivait Sarah Macdonell, gestionnaire des communications du Parti Vert du Canada.

Au volant, quand vous regardez votre téléphone,
qui regarde la route?
Bureau Paul Davis Northwest

Sylvie Levesque, nouvelle propriétaire
à Grand-Sault

Une femme d’affaires pionnière locale spécialisée dans les services de restauration d’assurances, Sylvie Levesque est la nouvelle propriétaire et présidente de la franchise locale de Paul Davis Northwest, au NB. Son bureau de la franchise de restauration est à Grand-Sault.

Femme d’affaires pionnière, Lévesque est la première et unique femme à être l’unique propriétaire d’une franchise Paul Davis dans les provinces maritimes. En outre, elle est l’une des deux seules femmes à détenir 100% d’une franchise Paul Davis au Canada parmi le 60 bureaux répartis dans l’ensemble du pays, appartenant à des hommes, des couples et des familles. Levesque travaille pour le même bureau à Grand Falls, Paul Davis, depuis 2008, date de l’ouverture de l’entreprise. Levesque a travaillé avec l’ancien propriétaire de l’entreprise dans un rôle administratif, en tant que comptable, gestionnaire de projet, estimateur et technicien sur le terrain, ainsi que des responsabilités dans la division du contenu. Ses responsabilités professionnelles ont augmenté parallèlement au volume croissant de l’entreprise.

M. Levesque a de l’expérience dans la fabrication d’aliments locaux, le contrôle de la qualité et le travail d’application de la loi, ainsi que dans la propriété d’entreprise, la comptabilité et les salaires. Elle réside à Grand-Sault où elle est née et a grandi. Lévesque est une épouse et mère de deux enfants. Sa famille vit dans la région depuis plusieurs générations. Elle est bénévole dans son église et dans la communauté où elle aide des personnes et des familles dans le besoin.

«Je suis heureuse et fière de servir de modèle pour les femmes d’affaires en tant que propriétaire d’entreprise dans le secteur de la restauration et de la reconstruction. Je suis motivé par le travail acharné et la détermination, ainsi que par le désir de créer une vie réussie pour moi, mon équipe de travail et ma famille. Cette pratique me conduit au succès chaque jour », a déclaré Levesque.

Selon Levesque, elle a acheté les bureaux de la franchise Paul Davis en raison de la grande sophistication de la société en matière de support, de formation et d’exploitation, et de sa connaissance approfondie de l’histoire de Paul Davis et de sa conviction en matière d’éthique des affaires. Elle reconnaît également le dynamisme de Paul Davis sur le marché et la force des opportunités offertes aux clients de toute la région, notamment en tant que femme chef d’entreprise dans un secteur unique et non traditionnel.

On peut appeler Sylvie Levesque au 506-473-4555 ou par courriel à [email protected]

L’histoire de Paul Davis

Depuis plus de 50 ans, Restauration Paul Davis inc. A restauré des propriétés résidentielles et commerciales endommagées par le feu, l’eau, la moisissure, les tempêtes et les catastrophes. Les experts de Paul Davis comprennent le processus complexe de réparation des dommages matériels et fournissent des services complets; les dépenses et la confusion liées à l’embauche de plusieurs entrepreneurs ne sont pas nécessaires. Paul Davis est un guichet unique pour les dommages et la restauration après sinistre. Paul Davis Restoration possède plus de 300 franchises indépendantes aux États-Unis et au Canada. Les professionnels de Paul Davis sont certifiés en restauration d’urgence, reconstruction et réaménagement. Pour plus d’informations, voyez www.pauldavis.com

Caraquet aura son «Centre-ville en Fête»

Un Rallye familial de Noël (extérieur) se prépare à Caraquet pour le vendredi 22 novembre. L’inscription se fera de 18h à 19h au Centre d’information touristique, il en coûtera 5$ par famille.

Le samedi 23 novembre l’artiste Jessica LeBreton propose un atelier de Peinture guidée de Noël, toujours au Centre d’information touristique. Aussi, un autre Rallye familial de Noël aura lieu le samedi 23 novembre de 14h30 à 16h. au même endroit, suivi d’une Soirée du temps des Fêtes de 17h à 18h à la Place du Vieux Couvent (gratuit).

Le Cinéma du Centre proposera le film La Reine des Neiges II le 20 novembre et le jeudi 28 novembre le film Nicolas Noël… où il est possible de porter son pyjama… des fêtes.

St-Joseph parlera recyclage
Les citoyens de St-Joseph pourront s’informer et discuter de recyclage lors de la rencontre prévue le jeudi 21 novembre au Centre communautaire, à 19h. Des représentants de CSRNO seront sur place pour expliquer le nouveau service de recyclage ainsi que sur l’utilisation des bacs bleus.
La prochaine réunion publique à Drummond

Elle aura lieu le lundi 18 novembre prochain à 19h30

Grand-Sault accueillera
le Père Noël

Le samedi 7 décembre prochain, le comité du centre-ville de Grand-Sault ainsi que la brigade d’incendie locale organise le défilé du Père Noël dans les rues de la ville. Comme par les années passées, les enfants pourront profiter des largesses de cœur des bénévoles. Si vous souhaitez contribuer à cette événement, inscrivez-vous auprès du comité ou des pompiers locaux.

À Ste-Anne
on cherche de l’aide pour la patinoire

La municipalité de Ste-Anne-de-Madawaska recherche une personne disponible pour travailler à la patinoire de 10 à 12 semaines, environs 12 à 15 heures par semaine. Pour plus d’ information, téléphoner avec Jean Yves Girard au 733-0999.

Recyclables
à St-Léonard
une fois par mois

En ce qui a trait à la cueillette des matières recyclables dans la Ville de Saint-Léonard dès janvier 2020, il faut noter qu’elle se fera le premier lundi de chaque mois (dès le 6 janvier 2020) alors que la collecte des ordures régulières se fera aussi à chaque lundi durant le mois.

Jour du Souvenir
Heures d’ouverture de la Ville de Fredericton
La Ville de Fredericton aura les heures d’ouverture suivantes le jour du Souvenir, lundi 11 novembre.

Le drapeau du Coquelicot sera déployé à l’hôtel de ville du 26 octobre au 15 novembre pour commémorer la Semaine des vétérans.

En outre, les drapeaux à l’hôtel de ville seront mis en berne le 8 novembre pour commémorer le jour du Souvenir, en l’honneur de tous les Canadiens qui ont servi leur pays en temps de guerre.

L’hôtel de ville et les bureaux administratifs seront fermés le lundi 11 novembre 2019. Il n’y aura pas de service d’autobus le lundi 11 novembre 2019. Transport en commun Fredericton reprendra le service selon l’horaire habituel le mardi 12 novembre.

La collecte des ordures et des matières recyclables aura lieu comme à l’habitude le lundi 11 novembre, sauf que l’heure pourrait varier. Il est donc important de les sortir pour 7 h le matin. La collecte des feuilles mortes 2019 se déroulera du 11 au 15 novembre.

La FÉÉCUM implore l’UM de revenir
sur une décision

Récemment, sur sa page Facebook, la Fédération des étudiants et des étudiantes du Centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM) déplorait une décision qui priverait ses membres d’une journée déjà prévue pour étudier avant les examens de décembre prochain.

La FÉÉCUM écrivait : «Nous demandons à l’UM d’arrêter de couper dans ce qui a été promis en début d’année universitaire!

Expliquant que : «Lors de sa dernière rencontre, le Sénat académique a voté l’élimination d’une des deux journées d’étude accordées à la population étudiante en décembre. Cette décision fut adoptée malgré une proposition viable apportée par des sénateurs étudiants visant à éviter de perdre cette journée.

La contre-proposition des sénateurs étudiants était de garder les deux journées inscrites au calendrier universitaire, mais d’annuler la journée de reprise du congé de l’Action de Grâce, très rarement utilisée en temps normal.»

RAPPEL
TDAH-TOP
Il y a de l’aide
aux familles
dans le Nord-Ouest

L’Institut des Famille Solides offre un service aux familles ayant des jeunes âgés entre 3 ans et 17 ans qui ont besoin d’un soutien au niveau du TDAH (trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention), du trouble oppositionnel avec provocation, du trouble d’anxiété et de l’énurésie nocturne. L’Institut des Familles Solides utilise une approche axée sur la famille et s’adapte aux besoins de celle-ci.

Pour plus d’information, veuillez visiter leur site Web http://famillessolides.com/
ou composer le numéro sans frais : 1-866-470-7111.

Strongest Families Institute est une organisation à but non lucratif qui fournit des services aux enfants et aux familles sollicitant de l’aide sur des questions relatives à la santé mentale, ainsi que sur d’autres problèmes qui ont une incidence sur la santé et le bien-être. Nous fournissons des soins pertinents aux familles en leur enseignant des compétences grâce à notre approche d’accompagnement à distance unique qui permet de soutenir les familles, soit par téléphone ou par Internet dans le confort et l’intimité de leur maison. Strongest Families Institute fournit des soins axés sur la famille qui sont adaptés aux besoins.

Lauréats des prix RADARTS 2018-2019

Chaque année lors de la FrancoFête en Acadie à Dieppe on décerne des prix de reconnaissance aux diffuseurs des Provinces atlantiques qui se sont le plus démarqués au courant de l’année. Ces prix sont remis par RADARTS (le Réseau atlantique de diffusion des arts de la scène) afin de souligner le travail accompli, l’excellence et le professionnalisme de ses membres.

RADARTS a remis deux de ses trois prix de reconnaissance le mercredi 6 novembre. Le prix Cerf-volant, qui reconnait un établissement scolaire membre du réseau, sera décerné plus tard aujourd’hui lors des vitrines à la salle La Caserne du Centre des arts et de la culture de Dieppe.

LAURÉATS DES PRIX RADARTS 2018-2019

Cette année, le prix Excellence Louis Doucet a été décerné à la Société culturelle des Hauts-Plateaux de Saint-Quentin / Kedgwick. Le prix souligne le travail d’un membre qui s’est illustré, dans le cadre de ses fonctions, tant par son professionnalisme, son esprit d’initiative, son attachement au réseau que par sa passion pour la diffusion des arts de la scène.

Sur la photo, on peut voir (de gauche à droite) : Jacinthe Comeau, directrice générale de RADARTS, France H. Levesque, directrice générale de la Société culturelle des Hauts-Plateaux de Saint-Quentin / Kedgwick, et François Albert, président de RADARTS.

Le prix Distinction a été remporté par le Centre culturel de Caraquet pour sa forte croissance et une amélioration significative au niveau de sa programmation, de son professionnalisme et de son engagement envers le réseau.

Sur la photo, on peut voir (de gauche à droite) : Lucie Roy, coordinatrice des événements et responsable de la location du Centre culturel de Caraquet; Jacinthe Comeau, directrice générale de RADARTS; et François Albert, président de RADARTS.

Les prix offerts aux lauréats sont des œuvres originales de l’artiste Marielle Poirier.

Réal Béland
à Petit-Rocher
L’humoriste québécois, Réal Béland sera en spectacle à Petit-Rocher le 25 mars prochain entre 20h et 22h. Une soirée organisée par le village de Petit-Rocher.
Battle of the bands

Le Casino Grey Rock dans le Madawaska organise tous les vendredis de novembre une compétition musicale dans tous les styles. L’entrée est gratuite et c’est pour tous les âges. Les vendredi 1er, 8, 15 22 et 29 novembre ce sera le Battle of the bands où il y aura des prix à gagner. Le «band» gagnant pourra présenter son spectacle au Jour de l’An et recevoir 2000 $ pour sa soirée.

LHJMQ

Enfin, une première victoire de la saison
du Titan

Le Titan d’Acadie-Bathurst l’a emporté 5 à 3 contre les Wildcats de Moncton hier soir pour signer sa première victoire en 18 matchs cette saison et la première en plus d’un an à domicile au Centre K.-C. Irving.

Dans la défaite, Mika Cyr de Ste-Anne-de-Madawaska, a amassé deux passes pour les Wildcats. Il a porté son total de points à 19 (11b, 8a) en 18 rencontres en 2019-2020.
(Gilles Duval CFAI-FM)

Lundi Jour du Souvenir

La piscine à Dieppe sera ouverte

Le Centre aquatique et sportif sera ouvert pour le jour du Souvenir, le lundi 11 novembre. Il y aura un bain libre de 14 à 16 h 55 et un bain longueurs de 11 h 30 à 13 h 25.
Par contre, les cours de natation du lundi sont annulés!

Point chaud au NB : 1,8 °C 35,2 °F Point Lepreau

Point froid au NB : -3,9 °C 25,0 °F Mechanic Settlement

Bas-Caraquet 4°C 60% Possibilité d’averses
Bathurst 4°C 60% Possibilité d’averses
Charlo 2°C 60% Possibilité d’averses de neige
Edmundston 2°C 60% Possibilité d’averses de neige

Fredericton 6°C Ennuagement
Miramichi 4°C 60% Possibilité d’averses
Moncton 7°C 60% Possibilité d’averses
St-Jean 7°C 60% Possibilité d’averses

Source Environnement Canada

À demain… pour encore
plus d’information
sur le Nouveau-Brunswick
 

Édition du dimanche

www.nouvellesnb.ca

Note: Tous les dimanches l’édition est bonifiée des Opportunités d’emploi publiées gratuitement. Si vous avez des infos ou des offres d’emploi à publier… n’hésitez pas C’EST GRATUIT:

Expédiez à [email protected]

 
LES ENTREPRISES PEUVENT
AFFICHER LES POSTES À COMBLER
GRATUITEMENT

Expédiez à [email protected]
avant 17h le samedi …
indiquez
-Nom de l’entreprise
-Postes à combler
-Où envoyer le CV
-Date limite pour postuler

AVIS AUX ENTREPRISES
Sans limitation de date

nous publierons votre message pendant 12 semaines consécutives
Si vous souhaitez répéter l’annonce, il faut réinscrire le poste après cette période de 12 semaines.

 

 
 
NOUVELLES NB AVANT TOUT
 
« Le fil de presse de nouvelles du NB »
directement dans votre courriel PRIVÉ
SANS PUBLICITÉ, sans application à installer.
 
Le Fil de presse de nouvelles du NB
est un média nouveau, différent et original.
Abonnez-vous à www.nouvellesnb.ca
 
C’est le moins cher et le plus écologique…
 
 
{{unsubscribe | fallback : En tout temps, pour vous désabonner cliquez ici}}